2 min de lecture Attentat

Attaque à Nice : la France est "une grande cible" du terrorisme, estime Darmanin sur RTL

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin estime que "la France est particulièrement visée en ce moment" par le terrorisme : "Cette menace est très présente".

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Gerald Darmanin Ministre de l'Intérieur et des Cultes est l'invité de RTL Crédit Image : Nicolas Kovarik / Agence 1827 pour RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch édité par Paul Turban

Un nouvel attentat a touché la France ce jeudi 29 octobre. Dans la basilique Notre-Dame de l'Assomption à Nice (Alpes-Maritimes), trois personnes ont été tuées lors d'une "attaque terroriste islamiste", selon les mots employés par Emmanuel Macron. La France est "une grande cible" du terrorisme, estime sur RTL Gérald Darmanin ce vendredi 30 octobre. 

"La France, parce qu'elle est le pays de la liberté, parce qu'elle est le pays qui a une laïcité tout à fait exceptionnelle, parce qu'il y a les caricatures de Charlie, parce qu'il y a les procès, est particulièrement visée en ce moment", explique le ministre de l'Intérieur.


"Nous sommes en guerre face à un ennemi qui est à la fois un ennemi intérieur et extérieur, ajoute Gérald Darmanin. Nous ne sommes pas en guerre contre une religion mais contre une idéologie, l'idéologie islamiste, qui veut imposer ses codes culturels, sa façon de vivre, de gérer les émotions par la terreur".

Une menace plus endogène, plus intérieure

"Quand on est en guerre, on doit comprendre qu'il y a eu et qu'il y aura d'autres faits ignobles, précise le ministre de l'Intérieur. Les Français le savent, ils doivent s'en convaincre, nous sommes en guerre contre cette idéologie islamiste. La menace est très élevée. Trois attentats de suite sous trois semaines à chaque fois, ce n'est pas arrivé depuis 2015".

À lire aussi
Ali Riza Polat lors du procès des attentats de janvier 2015, le 26 octobre 2020. Attentats à Paris
Procès des attentats de janvier 2015 : une reprise envisagée mercredi prochain

"La menace change car l'État islamique ne semble plus capable de projeter des attentats comme précédemment, selon le locataire de la Place Beauvau. Mais il y a une menace très endogène, c'est-à-dire des gens capables de prendre des couteaux, une voiture, et de semer la terreur dans les rues de Paris, dans les rues de Nice. Cette menace est très présente et peut arriver".

D'autres pays touchés

"Plusieurs pays ont à subir cette terreur, rappelle toutefois Gérald Darmanin. Je constate qu'il y a beaucoup de pays qui ont été touchés et sont touchés, à commencer par certains pays arabes. Des démocrates, des dirigeants de pays arabes qui ont essayé de se battre longtemps contre des gouvernements islamistes, contre une imposition d'un code culturel, d'une idéologie, il y en a eu plein, il y en a encore qui résistent".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat Terrorisme Gérald Darmanin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants