1 min de lecture Gouvernement

Jean Castex veut "renouveler" l'Observatoire de la laïcité

Matignon a annoncé que le statut et les missions de cette instance, placée sous l'autorité du Premier ministre, "font l'objet d'une réflexion".

Jean Castex, à l'Assemblée nationale le 6 octobre 2020
Jean Castex, à l'Assemblée nationale le 6 octobre 2020 Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

La question de la laïcité revient plus que jamais sur le devant de la scène. Ce mardi 20 octobre, Jean Castex a laissé entendre qu'il souhaitait "renouveler" prochainement l'Observatoire de la laïcité, une instance placée sous son autorité et dont "le statut et les missions font l'objet d'une réflexion". Le Premier ministre veut qu'il soit davantage "en phase" avec le futur projet de loi de lutte contre les séparatismes, a annoncé Matignon.

"La conviction du Premier ministre est que l’Observatoire de la laïcité doit aujourd'hui évoluer", a indiqué Matignon, au lendemain de la parution d'un article du Point évoquant la probable éviction du rapporteur général, Nicolas Cadène.

"L'observatoire de la laïcité doit évoluer, parce qu’on ne peut pas se contenter de publication de rapports et de guides pédagogiques pour accompagner l’action du gouvernement", poursuit encore Matignon, en soulignant, et comme l'illustre l'assassinat sauvage de Samuel Paty, le vendredi 16 octobre, que "la menace contre la République a radicalement changé".

"Il doit évoluer, parce qu'il doit être possible en France de défendre la laïcité sans être taxé d’islamophobie et de défendre la laïcité sans être instrumentalisé politiquement", ajoutent les services du Premier ministre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Laïcité Jean Castex
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants