1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 8h - Vosges : 96kg de myrtilles dérobés par des trafiquants
2 min de lecture

Les infos de 8h - Vosges : 96kg de myrtilles dérobés par des trafiquants

Un groupe de trafiquants de myrtilles a été interpellé par les gendarmes des Vosges. Ils avaient cueilli illégalement 96kg de baies. Ils risquent 3 ans de prison et 45.000 euros d'amende.

Des myrtilles (illustration)
Des myrtilles (illustration)
Crédit : Thinkstock
Les infos de 8h - Vosges : 96kg de myrtilles dérobés par des trafiquants
12:49
Le journal RTL de 8h du 12 août 2021
12:49
Samuel Goldschmidt - édité par Nicolas Barreiro

Quand les myrtilles valent de l'or. Ces petites gourmandises suscitent bien des convoitises au point que dans les Vosges, ce sont des groupes méticuleusement organisés qui ont dérobé, une quantité gargantuesque de ces fruits. Les trafiquants ont été interpellés de nuit.

En cette saison des baies et des fruits, c'est une cueillette aux délinquants qui a été fructueuse. Les gendarmes des Vosges ont intercepté une bande organisée, lestée de 96kg de myrtilles sauvages cueillies de nuit, avec des peignes interdits. Un panier d'infraction bien garni, les faits ayant, en plus, été commis dans le parc naturel régional des Ballons des Vosges

Cette cueillette est donc juridiquement un vol, passible de 3 ans de prison et 45.000 euros d'amende. Dans une forêt vosgienne lambda, un promeneur a le droit de ramasser cinq litres de ses baies par jour. Mais dans un espace protégé, cela passe à trois litres par jour sans quitter les sentiers de promenade. La règlementation est strictement appliquée par les forces de l'ordre car la myrtille est une gourmandise essentielle pour de nombreux animaux qui prennent des forces en vue de l'hiver. Pour les cueilleurs trafiquants, le parquet d'Epinal s'occupe actuellement de leur sort. Les myrtilles ont été distribuées à travers quatre maisons de retraite des vallées vosgiennes.

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - Après la Martinique, au tour de la Guadeloupe de durcir son confinement. Des mesures strictes, qui font changer d'avis les antivaccins. 

À lire aussi

Sécurité routière - Avis aux motards, le contrôle technique des deux-roues devient obligatoire à compter du 1er janvier 2023. Celui-ci devra être réalisé tous les deux ans. 

Coronavirus - Deux dates sont à retenir à l'issue du conseil de défense sanitaire de mercredi, à la mi-septembre une campagne de rappel sera lancée par le gouvernement pour une troisième dose et à la mi-octobre les dépistages ne seront pris en charge que sur prescription médicale

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/