1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 6h - Violences : la vente de mortiers d'artifices est-elle strictement encadrée ?
2 min de lecture

Les infos de 6h - Violences : la vente de mortiers d'artifices est-elle strictement encadrée ?

Les tirs de mortiers d'artifice sont de plus en plus utilisés contre les forces de l'ordre. Certains policiers demandent davantage de contrôles.

Des policiers à Sarcelles le 3 février 2021. (illustration)
Des policiers à Sarcelles le 3 février 2021. (illustration)
Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Les infos de 6h - La vente de mortiers d'artifice est-elle strictement encadrée ?
00:10:17
Le journal RTL de 6h du 22 avril 2021
00:10:17
Guillaume Chieze - édité par Florise Vaubien

Deux nuits de violences urbaines ont traumatisé les habitants d'Aubenas en Ardèche. En début de semaine, le quartier des Oliviers a été le théâtre d'affrontements entre les forces de l'ordre et des jeunes. Les pompiers, appelés pour éteindre le feu, ont été caillassés et victimes également de tirs de mortiers d'artifices.

Ce n'est pas la première fois que ces dispositifs sont utilisés dans ce genre d'attaques et de nombreuses voix demandent leur interdiction. Mais que dit exactement la loi ? Depuis 2015, la vente de mortiers d'artifices est strictement encadrée. 

Ceux de la catégorie F4, considérés comme les plus dangereux, sont réservés à un usage professionnel. Le simple fait d'en transporter un sur soi, sans certificat d'artificier, constitue un délit passible de six mois de prison ferme et 7.500 euros d'amende. Mais sur internet, il est facile de s'en procurer via des sites étrangers

Des policiers demandent plus de contrôles

L'autre question : l'utilisation des mortiers contre les policiers, un phénomène qui se développe depuis une dizaine d'années. Avec des projectiles qui atteignent parfois plus de 100 km/h, les dégâts peuvent être considérables. 

À lire aussi

En octobre dernier, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, voulait légiférer sur les mortiers d'artifices et les faire inscrire comme armes par destination. Et dans les faits, c'est déjà le cas, puisque l'usage des mortiers est une circonstance aggravante. Mais pour certains policiers, il faudrait renforcer les contrôles au lieu de modifier les textes

À écouter également dans ce journal

Déconfinement - Les établissements scolaires vont pouvoir rouvrir leurs portesles écoles accueilleront à nouveau les élèves le lundi 26 avril, et les collèges et lycées, le 3 mai.

Agriculture - Les 6 et 12 avril dernier, le gel a durement touché les récoltes des agriculteurs français. En moyenne, la moitié de la production annuelle de fruits a été détruite.

Coronavirus"Le Covid long" touche de nombreux malades du coronavirus : une personne infectée sur dix continue d'en ressentir les stigmates trois mois après la contamination. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/