1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 18h – "Charlie Hebdo" : "Je sentais leur excitation", se souvient Coco au procès
2 min de lecture

Les infos de 18h – "Charlie Hebdo" : "Je sentais leur excitation", se souvient Coco au procès

Première à avoir croisé les frères Kouachi, la dessinatrice de "Charlie Hebdo" Coco a raconté au procès l'état d'esprit des terroriste avant de perpétrer leur massacre.

Le procès des attentats de janvier 2015 se tient au palais de justice de Paris
Le procès des attentats de janvier 2015 se tient au palais de justice de Paris
Crédit : Thomas COEX / AFP
Le journal RTL de 18h du 08 septembre 2020
12:10
Les infos de 18h - Procès des attentats de janvier 2015 : "Je sentais leur excitation", se souvient
12:10
Cindy Hubert - édité par Ryad Ouslimani

L'actualité de ce mardi 8 septembre est marquée par la journée éprouvante au procès des attentats de janvier 2015. Les rescapés de Charlie Hebdo ont pris la parole, et c’est la dessinatrice Coco qui a parlé en premier à la barre. Elle se souvient être arrivée à la rédaction avec des galettes des rois, pour fêter l’épiphanie, puis a dû quitter les lieux afin d’aller chercher sa fille à la crèche.

C’est dans les escaliers qu'elle croise les frères Kouachi. L’un la prend par la gorge, l’autre pointe une arme dans son dos. Ils demandent où se trouve Charlie Hebdo, ils veulent Charb. "J’étais tellement perdue que je me suis trompée d’étage", raconte Coco. "Je sentais leur excitation", se souvient la dessinatrice.

Une fois sur place, les terroristes entament le massacre, Coco se cache et entend le bruit des armes. Une fois le silence revenu, elle sort de  sa cachette et enjambe les corps de Cabu, de Charb : "C’était mes modèles", confie-t-elle. "Je me suis sentie coupable très longtemps", ajoute Coco avant d’indiquer que ce n’est plus cas. 

Les vrais coupables ont été tués, et d’autres sont peut-être dans le box des accusées. "Ici c’est la loi des hommes qui règne, pas la loi de Dieu", a déclaré Coco devant l’assistance.  

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Politique - Jean Castex, qui a côtoyé le directeur du Tour de France contaminé par la Covid-19 samedi 5 septembre, va se mettre en retrait le temps de faire les examens nécessaires. 

Tour de France - Quatre membres d’équipes du Tour de France ont été testés positifs à la Covid-19. Il ne s'agit pas de coureurs, ils ont été écartés de la caravane.

Coronavirus - Le Conseil scientifique s’est dit favorable à une quatorzaine réduite à 7 jours en cas de contamination à la Covid-19. Le gouvernement prendra une décision à l’issue du prochain Conseil de défense. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/