1 min de lecture Justice

Procès des attentats de janvier 2015 : les victimes oubliées prennent la parole

Ce mardi 8 septembre, au cinquième jour du procès des attentats de janvier 2015, des rescapés de l'attaque contre Charlie Hebdo, témoignent.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Attentats de janvier 2015 : les victimes oubliées du procès prennent la parole Crédit Image : Benoit PEYRUCQ / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Cindy Hubert édité par Quentin Marchal

Elles sont les victimes oubliées du procès des attentats de janvier 2015, celles et ceux qui n'ont pas été blessés mais qui sont traumatisés à vie. Un à un, ils prennent la parole ce mardi 8 septembre devant la cour d'assises spéciale de Paris. Toutes ces personnes se trouvaient dans un immeuble voisin de celui de Charlie Hebdo, où les frères Kouachi se sont introduits par erreur, le 7 janvier 2015, jour tragique où leur vie a basculé.

L'une d'elles, Marie, se souvient parfaitement de ces hommes cagoulés qui ont débarqué dans l'open-space. Chérif Kouachi s'énerve et lui demande trois fois si l'endroit où il se trouve sont les locaux de Charlie Hebdo. Cette directrice artistique ne pense alors qu'à une chose, tout faire pour que les terroristes ne trouvent pas la porte juste derrière elle, qui mène directement au journal. 

"Je n'avais aucun doute sur ce qu'ils allaient faire ensuite" affirme celle qui a appelé la police dans l'espoir de pouvoir sauver les journalistes de l'hebdomadaire satirique. Au moment de la tuerie, le temps paraît infini pour elle, cachée sous un bureau. Neuf mois après les faits, Marie ne pouvait plus sortir de chez elle et dormait assise, toute habillée, en souffrant de stress post-traumatique. Depuis, cette directrice artistique a été licenciée, comme quasiment tous les témoins qui sont venus à la barre dans la matinée. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Témoignage Terrorisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants