2 min de lecture Justice

Coronavirus et confinement : 5 nouvelles plaintes contre des ministres

VU DANS LA PRESSE - La Cour de justice de la République a reçu cinq plaintes contre Édouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran entre les 23 et 25 mars.

Le ministre de la Santé Olivier Véran et le Premier ministre Edouard Philippe lors des questions au gouvernement le 24 mars
Le ministre de la Santé Olivier Véran et le Premier ministre Edouard Philippe lors des questions au gouvernement le 24 mars Crédit : Jacques Witt / POOL / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

On avait déjà connaissance d'une plainte, déposée le 19 mars par trois médecins représentants un collectif de soignants, contre le Premier ministre Édouard Philippe et l'ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn. Les mêmes personnes sont visées par une deuxième plainte d'un patient infecté. Au moins cinq autres plaintes ont été déposées contre des ministres depuis ce lundi 23 mars, rapporte ce mercredi 25 mars France Info.


Selon la source judiciaire citée par le média, ces plaintes visent soit Édouard Philippe et Agnès Buzyn, soit Édouard Philippe et l'actuel ministre de la Santé Olivier Véran. Déposées auprès de la Cour de justice de la République, elles accusent les membres du gouvernement de "mise en danger de la vie d’autrui", "non-assistance à personne en danger" ou encore "homicide involontaire".

D'autres se fondent sur l’article 223-7 du Code pénal, selon lequel "quiconque s'abstient volontairement de prendre ou de provoquer les mesures permettant, sans risque pour lui ou pour les tiers, de combattre un sinistre de nature à créer un danger pour la sécurité des personnes est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30.000 euros d’amende".

La commission des requêtes va traiter ces plaintes et décider de la saisie ou non de la commission d'instruction selon qu'elle juge utile ou non de donner suite.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Coronavirus Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants