1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Confinement : pourquoi Édouard Philippe ne fera pas fermer tous les marchés
1 min de lecture

Confinement : pourquoi Édouard Philippe ne fera pas fermer tous les marchés

Édouard Philippe a indiqué que le renforcement des mesures de confinement impliquera la fermeture des marchés en plein air, mais certains resteront ouverts.

L'étal d'un marché.
L'étal d'un marché.
Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani

La question a très vite taraudé les Français au moment du confinement : pourquoi les marchés sont encore autorisés à travers la France ? Alors que la distanciation sociale est la norme pour la lutte contre la propagation du coronavirus, les images de Français sur les marchés montraient des distances compliquées à tenir. 

Une semaine après la mise en place du confinement, Édouard Philippe a indiqué un renforcement de ce dernier lundi 23 mars. Ainsi, les marchés vont désormais être interdits. Mais certains resteront autorisés, et pour cause. "Nous avons pris la décision de fermer les marchés ouverts. Il sera permis aux préfets, sur avis des maires, de déroger à ces prescriptions", a expliqué le Premier Ministre. 

"Nous savons que dans certains villages, le marché est le seul accès à des produits frais. Il faut aussi penser aux agriculteurs qui doivent pouvoir écouler leur production", a-t-il justifié.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/