1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Alexandre Despallières : soupçonné d'avoir assassiné un de ses amants mais "à jamais innocent"
3 min de lecture

Alexandre Despallières : soupçonné d'avoir assassiné un de ses amants mais "à jamais innocent"

PODCAST - Début 2022, Alexandre Despallières décède alors qu'il s'apprête à être jugé pour l'assassinat d'un de ses amants, Peter Ikin. La journaliste Sophie Bonnet a enquêté sur la personnalité de ce dandy sulfureux au parcours semé de morts suspectes.

Palais de justice de Paris, un relief représentant le blason de la justice et sa balance.
Palais de justice de Paris, un relief représentant le blason de la justice et sa balance.
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
51. Mort d'Olivier Metzner : derrière le mystérieux suicide, le spectre d'Alexandre Despallières 1/2
00:28:47
52. Alexandre Despallières, "un serial empoisonneur" à jamais innocent ? 2/2
00:27:22
PORTRAIT - Qui était Olivier Metzner, ce célèbre avocat qui a mis fin à ses jours sur son île ?
00:10:16
Agnès Bonfillon & Marie Zafimehy

"Ce sont des morts qui resteront à jamais impunies". Pendant cinq ans, la journaliste Sophie Bonnet a enquêté sur un personnage trouble et intriguant : Alexandre Despallières. Tirant le fil de la vie de ce dandy à la beauté hypnotisante et à l'esprit manipulateur, elle s'est rendue compte que son parcours était jonché de morts suspectes.

Parmi ces décès aussi soudains qu'étranges, il y a celui du producteur australien Peter Ikin. Ce dernier fût son amant dès 1993. Puis, Alexandre Despallières se persuade qu'il peut "trouver mieux", explique Sophie Bonnet dans Les Voix du crime. Multiplier les riches amants, se faire passer pour un héritier américain, se prostituer... Alexandre Despallières est prêt à tout pour mener la grande vie. Ne trouvant pas la personne idéale pour commettre ses escroqueries, il retourne dans les bras de son ancien amant.


"Il se rappelle qu'il y avait ce Peter et donc ça lui paraît être une proie facile parce que du coup, ils n'ont plus de nouvelles depuis plusieurs années, raconte Sophie Bonnet. Et donc il se dit qui pourrait prétendre avoir fait fortune aux États-Unis". Alexandre Despallières, séropositif depuis ses seize ans, convainc Peter Ikin qu'il est à l'article de la mort, et qu'ils doivent se marier pour que ce dernier hérite de sa supposée fortune. Peter Ikin accepte... avant de mourir un mois après.

On se rend compte que potentiellement Peter a été empoisonné par Alexandre

Sophie Bonnet

Tout de suite l'entourage du producteur soupçonne un méfait. "Les amis proches de Peter qui sont au courant qu'Alexandre est mourant vont tout de suite être très rapidement intrigués parce qu'Alexandre ne va même pas prendre la peine de jouer les veufs, relate Sophie Bonnet. Il va tout de suite se mettre à claquer tout ce qui est disponible."

À lire aussi

C'est pourquoi ces amis demandent que l'on analyse les organes de Peter Ikin. "Et là, insiste l'autrice, on va trouver cette substance très toxique avec une dose de paracétamol absolument létale. Enfin vraiment quelque chose d'énorme. Et donc là, tout de suite, les choses changent diamétralement d'ambiance et on se rend compte que potentiellement Peter a été empoisonné par Alexandre Despallières."


Le veuf est arrêté et incarcéré. Aux questions de Sophie Bonnet qui l'a rencontré plusieurs fois, il répond qu'il s'agit d'un "malentendu". "Systématiquement, il m'explique que les gens sont jaloux de lui, de son immense beauté, et qu'il a beaucoup de problèmes parce que les gens systématiquement veulent le séduire, veulent coucher avec lui. Et comme il ne peut pas accepter toutes ses demandes, il y a beaucoup de jalousie et qu'on lui a dit on lui nuit par méchanceté et que lui, il n'a rien à voir là dedans."

Il pensait réussir à manipuler une fois de plus la justice

Sophie Bonnet

Alexandre Despallières finit par sortir de prison pour raisons de santé et se retrouve en liberté. "Et là, c'est une affaire qui va traîner en longueur de manière assez incroyable il faut le dire, donc ça va durer plus de douze ans. Il va y avoir quatre juges d'instruction et pendant toutes ces années, Alexandre est en liberté. Il commet un certain nombre d'autres escroqueries."

Le suspect numéro un soutire de l'argent à qui il peut, d'une aide-soignante au célèbre avocat Olivier Metzner qui sera retrouvé mort au large de son île de Boëdic en 2013. L'enquête met au jour que Alexandre Despallières a falsifié le testament de Peter Ikin pour hériter de sa fortune... Accablant. Pourtant, il ne sera jamais jugé : il meurt en janvier 2022 juste avant son procès.

Sophie Bonnet est persuadée qu'il a sciemment arrêté de prendre ses médicaments contre le VIH. "C'est quelque chose qui était vraiment volontaire de sa part et il pensait réussir à manipuler une fois de plus la justice", résume-t-elle. Selon la journaliste, Peter Ikin ne serait pas sa seule victime : elle le soupçonne aussi d'avoir assassiné ses parents, et d'avoir empoisonné plusieurs personnes... dont elle-même.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Les Voix du crime sont avocats ou avocates, enquêteurs ou enquêtrices, proches de victimes, de suspects ou de coupables. Ces témoins-clefs se confient au micro des journalistes de RTL. Des témoignages inédits, qui apportent un éclairage nouveau sur la justice et les grandes affaires criminelles d’aujourd’hui.

Deux fois par mois, l'une de ces Voix du crime nous raconte son point de vue sur une affaire criminelle. Un podcast RTL.

La rédaction vous recommande