1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Alexandre Despallières : d’où vient sa réputation de "serial empoisonneur" ?
3 min de lecture

Alexandre Despallières : d’où vient sa réputation de "serial empoisonneur" ?

Dandy gigolo, Alexandre Despaillières a mené une vie d'excès et de mensonges. Mais qui était vraiment ce personnage troublant dont le parcours a été émaillé de morts suspectes ?

Une personne allongée sur son lit (illustration).
Une personne allongée sur son lit (illustration).
Crédit : Unsplash/Annie Spratt
51. Mort d'Olivier Metzner : derrière le mystérieux suicide, le spectre d'Alexandre Despallières 1/2
00:28:47
Agnès Bonfillon & Marie Kerlidou

Il a fréquenté le tout-Paris et a mené une vie digne d’un film de Tarantino. Mais c'est la mort par empoisonnement de plusieurs de ses amants qui le place en haut de la liste des suspects. Le podcast Les Voix du crime vous propose, dans le dernier épisode, un retour sur le parcours d'Alexandre Despallières, avec Sophie Bonnet, qui a consacré au personnage un livre-enquête : Le Maître et l'assassin (Robert Laffont, 2022).

En 2013, à la mort d'Olivier Metzner, célèbre avocat parisien, la journaliste décide d'enquêter sur son suicide. À cette occasion, elle tombe sur le nom d'un homme à la réputation de riche séducteur : Alexandre Despallières. Intriguée par le personnage, elle le rencontre à plusieurs reprise. Plus son enquête avance, plus elle découvre une personnalité trouble et des relations mystérieuses motivées par l'argent.

Un homme troublant, dont le parcours est déjà émaillé de morts éminemment suspectes

Sophie Bonnet

Et elle n'a pas tort de s'y intéresser. À l’annonce du suicide d’Olivier Metzner, ses proches sont abasourdis. Il ne semblait pas dépressif et aucun signe ne laissait penser à un passage à l’acte. Mais des lettres d’adieux sont retrouvées. Alexandre Despallières ne sera même pas interrogé. C’est pourtant le cinquième décès brutal dans son entourage en six ans : "Personne ne semble à l’époque s’intéresser au fait que dans son sillage proche, il y a un gigolo à la beauté absolument solaire, magnétique (…) un homme troublant, dont le parcours est déjà émaillé de morts éminemment suspectes", précise Sophie Bonnet.

Pourtant, vingt ans auparavant, Alexandre Despallières avait déjà été mis en cause après avoir fait croire à un producteur de cinéma qu’il était le fils de l'actrice américaine Elizabeth Taylor. Après l'avoir séduit, il lui avait sorti le grand jeu en l'invitant à Hollywood. Mais durant le séjour, l’homme est empoisonné et évite de justesse la mort. À son retour, il dépose une plainte qui sera classée sans suite. Dans cette affaire Olivier Metzner, déjà ténor du barreau de Paris, le défend. Puis une relation se noue entre les deux hommes.

À écouter aussi

Quelques années après, Alexandre Despallières prend ses distances et décide de s'unir avec un de ses anciens amants... Peter Ikin, producteur australien. Il l'épouse et en 2008, un mois plus tard, l'homme est retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel. D'après l'autopsie, il aurait succombé à une maladie pulmonaire. Pourtant, des doses mortelles de paracétamol relevées dans son organisme sèment le doute.

Un serial-killer, qui a empoisonné au moins 5 personnes

Sophie Bonnet

Plus étonnant encore, l'intégralité de la fortune du producteur - soit environ 15 millions d’euros - est léguée à Alexandre Despallières. Etonnés du décès soudain de Peter et dans l'incompréhension de cette légation d'héritage, les neveux de ce dernier mènent l'enquête. Le résultat est sans appel : le testament a été falsifié.

De ses cinq années de recherches intensives, Sophie Bonnet restera marquée par cette "conviction absolue que c’est un serial-killer, qui a empoisonné au moins 5 personnes". Un personnage qui n'aimait que lui. Un manipulateur hors pair dont la seule ambition était de soutirer le maximum d'argent de ses amants. Sophie Bonnet elle-même le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une de leurs rencontres et reste persuadée qu'il a aussi tué ses parents.

Ces nombreux témoignages auraient pu peser lors de l’audience prévue en juin 2022 pour le meurtre de Peter Ikin. Mais Alexandre Despallières ne sera jamais jugé, il est décédé au début de l'année 2022.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Les Voix du crime sont avocats ou avocates, enquêteurs ou enquêtrices, proches de victimes, de suspects ou de coupables. Ces témoins-clefs se confient au micro des journalistes de RTL. Des témoignages inédits, qui apportent un éclairage nouveau sur la justice et les grandes affaires criminelles d’aujourd’hui.

Deux fois par mois, l'une de ces Voix du crime nous raconte son point de vue sur une affaire criminelle. Un podcast RTL.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.