1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Russie : des milliers de manifestants demandent la libération d'Alexeï Navalny
1 min de lecture

Russie : des milliers de manifestants demandent la libération d'Alexeï Navalny

L'état de santé du principal opposant au pouvoir russe, emprisonné depuis son retour d'Allemagne en janvier, inquiète ses partisans, qui réclament sa libération immédiate.

Des manifestants demandent la libération d'Alexeï Navalny.
Des manifestants demandent la libération d'Alexeï Navalny.
Crédit : Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
Gaétan Trillat & AFP

Des milliers de personnes ont défilé dans les rues de Moscou et Saint-Pétersbourg mercredi 21 avril en soutien à Alexeï Navalny. Incarcéré depuis son retour au pays en janvier, le principal opposant au régime de Vladimir Poutine a entamé une grève de la faim il y a plus de trois semaines pour protester contre ses conditions de détention. Il a été transféré lundi dans une prison-hôpital et son état de santé est jugé très préoccupant par ses proches.

Scandant des slogans tels que "Poutine voleur !" et "Liberté !", les manifestants moscovites, réunis dans différents cortèges, ont pu défiler près du Kremlin puis du siège des services de sécurité (FSB) sans que les forces anti-émeutes interviennent, quelques heures après le discours annuel de Vladimir Poutine sur l'état de la Nation.

1.200 personnes arrêtées

Si elles n'ont pas atteint l'ampleur des manifestations du mois de janvier après l'arrestation d'Alexeï Navalny, la police a fait état de 6.000 manifestants dans la capitale et 4.500 à Saint-Pétersbourg. Au total selon l'ONG spécialisée dans le suivi des manifestations OVD-Infos, plus de 1.200 manifestants ont été arrêtés à travers le pays, notamment à Saint-Pétersbourg où près de 500 interpellations ont été recensées.

Des manifestations ont eu lieu dans les principales villes de Russie, de Vladivostok en Extrême-Orient russe aux grandes cités de Sibérie. Selon la police, 14.000 personnes ont défilé dans 29 villes dans le pays. Dans la journée, plusieurs proches de l'opposant ont été arrêtés, dont l'avocate Lioubov Sobol ou sa porte-parole Kira Iarmych.

À lire aussi

Alexeï Navalny, condamné en mars à deux ans et demi de prison pour une affaire de fraude remontant à 2014 qu'il dénonce comme politiquement motivée, avait été arrêté sitôt rentré d'Allemagne en janvier, après cinq mois de convalescence pour se remettre d'un empoisonnement pour lequel il accuse directement Vladimir Poutine.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/