2 min de lecture Joe Biden

Résultats présidentielle américaine : le reste des votes peut-il changer la donne ?

Un nombre important de votes par correspondance, généralement favorables au candidat démocrate, restent à compter, et pourraient permettre à Joe Biden de combler son retard dans certains États.

Un homme vote dans le Milwaukee, le 20 octobre 2020
Un homme vote dans le Milwaukee, le 20 octobre 2020 Crédit : SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

238 pour Joe Biden, 213 pour Donald Trump. C'est le nombre de grands électeurs que chaque candidat a pu sécuriser, au lendemain de l'élection présidentielle du 3 novembre 2020 aux États-Unis.

Pour gagner, il faudra en obtenir a minima 270. L'identité du vainqueur se cache donc dans les suffrages qui n'ont pas encore été dépouillés, et dans des États où le résultat reste inconnu. C'est le cas dans une demi douzaine d'États clés ou "swing states" : le Nevada, le Wisconsin, le Michigan, la Pennsylvanie, la Caroline du Nord et la Géorgie. L'incertitude règne également en Alaska.

À l'exception du Nevada, Donald Trump fait la course en tête partout. Et si le chef d'État semble en déduire que sa victoire est acquise, les millions de scrutins qui n'ont pas encore été pris en compte pourraient renverser certains résultats.

Une bataille électorale et juridique à venir

En Pennsylvanie, où 20 votes électoraux sont en jeu, plus de 300.000 suffrages envoyés par voie postale restent à compter dans la région de Philadelphie, explique une représentante locale au New York Times. Pour l'heure, Donald Trump a une avance d'un peu moins de 700.000 voix dans cet État. Mais ces votes non-comptés, issus d'une ville à très forte dominante démocrate, pourrait réduire drastiquement cet écart.

À lire aussi
vidéo
États-Unis : Donald Trump de nouveau candidat en 2024 ?

Une problématique similaire se pose dans d'autres villes à tendance démocrate, comme Détroit (Michigan) et Atlanta (Géorgie). L'enjeu est particulièrement important du fait que les votes par correspondance, selon plusieurs études, se portent généralement sur le candidat démocrate, Joe Biden.

Le dépouillement pourrait bien s'étendre sur plusieurs jours. Et entraîner l'ouverture d'une procédure juridique. Dans son discours de fin de soirée électorale, Donald Trump a dit "craindre que des votes supplémentaires arrivent à 4h matin", décrivant une possible "fraude". Le président s'est à de nombreuses reprises opposé à ce que des voix soient comptées après le jour de l'élection. Il dit envisager "d'aller devant la Cour Suprême". Joe Biden, de son côté, a estimé être sur la "bonne voie" pour gagner l'élection, et a appelé à la patience afin que tous les votes soient pris en compte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Joe Biden Donald Trump Amérique du Nord
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants