1 min de lecture Présidentielle américaine

Présidentielle américaine : comment fonctionne le système électoral des grands électeurs ?

LA MINUTE AMÉRICAINE - La présidentielle devrait se jouer dans dix Etats-clés, susceptibles de basculer d'un parti à l'autre, où Donald Trump et Joe Biden vont multiplier les déplacements jusqu'au 3 novembre pour obtenir les 270 voix du collège électoral nécessaires pour être élu. Explications.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Présidentielle USA : comment fonctionne le système électoral des grands électeurs ? Crédit Image : Alex Edelman / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
édité par Thomas Pierre

Le compte à rebours est donc lancé. La présidentielle américaine, c'est dans 15 jours. C'est l'occasion pour nous de nous arrêter d'ici au 3 novembre, sur l'un des aspects de cette élection si particulière. Attardons-nous sur ce paradoxe américain : le candidat qui remporte le plus de voix, ne sera pas forcément celui qui sera élu à la fin. 

Les Américains ne votent en effet pas directement pour leur président. Ils votent État par État pour désigner des grands électeurs qui, eux, seront chargés d'élire le président. Or, dans presque tous les États, le candidat qui arrive en tête recueille tous les grands électeurs de l'État. 

Et c'est comme ça qu'en 2016, Trump a battu Clinton malgré près de trois millions de voix de retard au niveau national. Il a obtenu une majorité de grands électeurs grâce à trois États, qu'il a gagnés avec moins de 70.000 voix au total : Michigan, Wisconsin, Pennsylvanie. 

Est-ce que ça change la manière de faire campagne ?

Effectivement, par exemple les candidats ne perdent pas leur temps à aller faire des réunions publiques en Californie, l'État le plus peuplé, qui vote généralement démocrate. Ils concentrent toute leur énergie, leurs moyens aux États qui pourraient basculer : les États-clés. Le Michigan, Wisconsin, Pennsylvanie, donc, mais aussi la Caroline du Nord, l'Arizona, et quelques autres. 

À lire aussi
people
Bernie Sanders : Jennifer Ellis, la créatrice des moufles, est devenue une star

Les électeurs y sont bombardés de publicité électorale. Cette semaine, l'équipe Trump, distancée dans les sondages, avec beaucoup moins d'argent, doit faire des choix stratégiques, renoncer à certains États, pour concentrer ses efforts sur ceux où le président a le plus de chance de l'emporter.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle américaine États-Unis Amérique du Nord
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants