1 min de lecture Donald Trump

Présidentielle américaine : "La division est extrêmement profonde", constate Nicole Bacharan

INVITÉE RTL - Alors que des dizaines d'Américains se sont rendus aux urnes ce mardi 3 novembre et que le résultat final n'est pas encore connu, les États-Unis ressortiront profondément divisés de cette élection.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Présidentielle américaine : "La division est extrêmement profonde", constate Nicole Bacharan Crédit Image : AFP | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Venantia Petillault

Les deux candidats que tout oppose demeurent au coude-à-coude, ce mercredi 4 novembre dans la dernière ligne droite de la présidentielle américaine. Mais plus généralement, il ressort de cette élection une Amérique très divisée, au moins en deux camps, peut-être plus, comme l'explique la politologue Nicole Bacharan.

La division est extrêmement profonde et ne date pas de Donald Trump. Toutes les questions sur les modes de vie, sur l'inclusion des minorités, sur le passage à la lutte contre le réchauffement climatique, la question du contrôle des armes, de l'avortement... Beaucoup d'Américains n'ont pas de position tranchée mais quand il s'agit de voter, les deux camps sont très séparés. 

Donald Trump a voté une campagne électorale qui dure depuis quatre ans et il a gardé les siens. Ils sont fidèles au rendez-vous, ils ont voté le 3 novembre, davantage en présence que les démocrates, donc le décompte de l'arrivée des voix par correspondance va être crucial. Cette division, quelle que soit le vainqueur, va durer et va rendre le gouvernement très difficile.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Donald Trump Joe Biden Présidentielle américaine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants