2 min de lecture Allemagne

Les infos de 7h30 - Comment Navalny a réussi à piéger l'espion qui a tenté de le tuer ?

Encore mieux qu'un film d'espionnage, l'opposant russe Navalny a piégé l'agent secret qui l'a sans doute empoisonné en août dernier.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - Comment Navalny a réussi à piéger l'espion qui a tenté de le tuer ? Crédit Image : AFP / VASILY MAXIMOV | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Émilie Baujard
Emilie Baujard édité par Sarah Belien

L'ennemi de Vladimir Poutine s'est fait passer pour un proche du secrétaire du conseil de sécurité russe. La conversation dure 48 minutes. Mais l'espion russe, d'abord méfiant, finit par révéler plusieurs détails de l'opération.

Lors de la conversation avec Navalny, ce dernier pense parler à un haut dirigeant de la sécurité russe et explique, selon lui, pourquoi l'opération a échoué. "Le problème, c'est que l'ambulance et les secours sont arrivés très vite. Ils ont porté secours et prodigué les premiers soins. Tout ça a fait chuter le taux de toxicité du poison et ils lui ont aussi administré une sorte d'antidote. Les médecins ont agi vraiment très vite, ça explique en partie l'échec", confie l'espion russe.

L'homme donne aussi des précisions sur le mode opératoire. La substance neurotoxique n'a pas été versée dans le thé de Navalny mais badigeonnée sur ses vêtements. Le poison aurait ensuite traversé la peau et se serait répandu lentement dans son organisme.

Et si aucune trace de poison n'a été retrouvée sur place, c'est parce qu'une équipe de nettoyeurs a été envoyée à l'hôpital. "Il y avait un doute sur des possibles traces sur ses vêtements et notamment sur l'intérieur de son pantalon avec le frottement, vous comprenez. Donc on a nettoyé le pantalon, tout est propre. Il n'y a aucun problème," affirme l'individu contacté par Navalny.

À lire aussi
Russie
Russie : des milliers de manifestants demandent la libération d'Alexeï Navalny

Les autorités russes parlent de provocation. Elles ont toujours démenti être impliquées dans l'empoissonnement de l'opposant politique, qui est toujours en convalescence en Allemagne.

À écouter également dans ce journal

Euromillions - Le gagnant a enfin empoché son gain. Ce retraité du sud de la France vient d'encaisser son chèque de 200.000.000 euros. S'il y en a qui aurait acheté des voitures de luxe ou fait le tour du monde, lui a décidé d'aider les autres. "Il jouait pour pouvoir donner et aider ce qui n'ont pas eu de chance dans la vie", selon la responsable des relations Grands gagnants de la Française des Jeux.

Royaume-Uni – Les frontières sont toujours fermées entre le Royaume-Uni et la France. L'usine Toyota de Valenciennes, qui n'a plus de pièces détachées pour fabriquer ses Yaris, va fermer ce soir au lieu de demain pour Noël. Et de l'autre côté aussi, ça coince. Des livreurs qui viennent d'Angleterre ont peur de ne pas pouvoir repartir.

Vaccin - Les premiers résidents des Ehpad devraient commencer à être vaccinés en fin de semaine. Le temps pour la Haute Autorité de Santé de valider les conditions d'utilisation, les contre-indications... Ensuite, c'est toute une chaîne logistique qui va se mettre en place. Un démarrage en douceur en décembre, avec un point clé : comment recueillir le consentement des résidents ?

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Espionnage Empoisonnement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants