1 min de lecture Russie

Non, Navalny n'a pas été empoisonné par l'Allemagne ou la CIA

Alexeï Navalny, opposant à Poutine, pris d'un malaise le 20 août dernier et transporté en Allemagne, a-t-il été empoisonné ? Et par qui ? De nombreuses fake news circulent.

Micro générique Switch 245x300 Fact Checking Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Non, Navalny n'a pas été empoisonné par l'Allemagne ou la CIA Crédit Image : AFP / VASILY MAXIMOV | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par William Vuillez

La polémique enfle depuis que l'opposant à Vladimir Poutine, Alexeï Navalny a été transporté en Allemagne, après avoir été déclaré non empoisonné par des médecins russes et que trois laboratoires viennent d'apporter la preuve de son intoxication au Novitchok, un poison très violent. Comme souvent avec des affaires venant de Russie, la mécanique d'intox se met en marche.

Ainsi sur les réseaux sociaux, on retrouve une rumeur assez partagée : Navalny n'aurait pas été empoisonné en Russie mais lors de son arrivée en Allemagne afin de décrédibiliser Vladimir Poutine. L'argument est sublime, la preuve que l'Allemagne maîtrise l'empoisonnement : avant d'être chancelière, Angela Merkel était chimiste. S'il y a bien une chose dont on est sûr dans cette affaire, c'est que le malaise de Navalny a eu lieu en Russie donc difficile d'accuser Berlin.

Autre théorie, celle développée par Éric Zemmour le 9 septembre sur Cnews : l'empoisonnement de Navalny serait dû aux services secrets américains. Les États-Unis, pour faire pression sur une affaire de gazoduc entre l'Allemagne et la Russie, pourraient avoir provoqué l'empoisonnement de l'ennemi de Poutine. "Ce sont des trucs qui ressemblent à la CIA", dit Zemmour. Pourquoi ? Quelles sources ? Une semaine après ses propos, on attend toujours.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Vladimir Poutine Allemagne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants