1 min de lecture Coronavirus

Les infos de 6h30 - Coronavirus en Chine : le masque, l'outil indispensable du déconfinement

En Chine, place au déconfinement. Et le port du masque est désormais obligatoire dans tous les lieux publics à l'heure où la population redoute un rebond de l'épidémie.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h30 - Coronavirus en Chine : le masque, l'outil indispensable du déconfinement Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL édité par Quentin Marchal

Alors que l'épidémie du coronavirus est à la baisse en Chine depuis plusieurs jours, le masque se montre comme l’accessoire indispensable pour tous les citoyens lors du déconfinement. À Pékin comme dans l'ensemble du pays, le port du masque est obligatoire, notamment dans les centres commerciaux, les sites touristiques, le métro ou encore le lieu de travail. 

Cette règle était visible ce week-end dans la capitale chinoise où tout le monde portait un masque dans des parcs bondés. Alors que le pays redoute un rebond de l'épidémie, il est hors de question pour ses habitants d'abandonner cette barrière hygiénique. D'autant que le port du masque n'a rien d'unique pour la population durant cette période de pandémie puisqu'elle en portait déjà auparavant, pour se protéger de la pollution notamment.

Si aucun nouveau cas n'a été recensé, plusieurs centaines de malades ont été comptabilisés dans les aéroports, chez des Chinois de retour de l'étranger, poussant ainsi les autorités à redoubler de vigilance.

À écouter également dans ce journal

Société - Une attestation de sortie dérogatoire numérique à remplir sur smartphone est disponible à partir de ce lundi 6 avril. Il s'agit d'un QR Code à faire scanner par les forces de l'ordre lors des contrôles.

À lire aussi
Les touristes désertent les restaurants français. restauration
Les infos de 5h - Réouverture des restaurants : le personnel se prépare à la reprise du 2 juin


Santé - À Vesoul, 128 employés d'une usine PSA, soit 10% des employés, ont été placés en quatorzaine, à cause de soupçons de coronavirus. La CGT réclame la "suspension de l'activité à 100%".

International - Ce dimanche 5 avril, le nombre de personnes admises en soins intensifs est pour la première fois en baisse en Italie tandis que l'Espagne a enregistré un troisième jour consécutif de baisse, au niveau du nombre de morts.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Virus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants