1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 18h - Coronavirus : plus de 45 millions d'Américains pourraient perdre leur emploi
2 min de lecture

Les infos de 18h - Coronavirus : plus de 45 millions d'Américains pourraient perdre leur emploi

Aux États-Unis, les chiffres du chômage s'envolent. Plus de 5 millions de demandeurs d'emploi ont été enregistrés en une semaine, et le pays pourrait atteindre un taux de pauvreté inégalé depuis la crise économique des années 30.

Donald Trump à Washington, le 3 avril 2020.
Donald Trump à Washington, le 3 avril 2020.
Crédit : WIN MCNAMEE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP
Les infos de 18h du jeudi 16 avril
15:51
Philippe Corbé - édité par Jérémy Billault

Aux États-Unis, la crise économique prend de l'ampleur, au même titre que la crise sanitaire. Alors que la barre des 30.000 morts liés au coronavirus a été dépassée, d'autres chiffres inquiétants nous parviennent, notamment ceux du chômage, qui explose de manière inédite. 

En une semaine seulement, plus de 5 millions de demandeurs d'emploi supplémentaires ont été enregistrés aux États-Unis. Le pays pourrait ainsi atteindre un niveau de pauvreté jamais atteint depuis la crise économique des années 30. 

Le pays enregistre aujourd'hui 22 millions de chômeurs mais, avec la difficulté de la reprise pour les petites et moyennes entreprises, ce sont, à terme, plus de 45 millions d'Américains qui pourraient perdre leur emploi. Cela représente plus de 30% de la population active des États-Unis. Le record de la Grande Dépression était moins de 25%.

Des embouteillages devant les banques alimentaires

Les allocations chômage, de base très faibles, ont été réévaluées pour quelques mois et les Américains commencent à recevoir un chèque exceptionnel d'un montant équivalent à 1.100 euros. Mais les économistes pensent que près d’un américain sur cinq va se retrouver dans la pauvreté. 

À lire aussi

Déjà, on remarque de nombreux embouteillages devant les banques alimentaires. À Las Vegas, les 150.000 chambres d'hôtels sont presque toutes vides tandis que des employés précaires sont contraints de dormir dans des parkings. Dans plusieurs États, les expulsions sont pour l'heure suspendues, mais ceux qui ne peuvent pas payer leur loyer pourraient se retrouver à la rue cet été.

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - L'Armée a-t-elle mis en danger la vie de ses marins ? Sur les 1.800 marins embarqués à bord du porte-avion Charles de Gaule 668, un tiers de l'équipage, ont été testés positifs au coronavirus, alors que les résultats de tous les tests ne sont pas encore connus. L'équipage n'avait eu presque aucun contact avec l'extérieur pendant plusieurs mois avant une escale à Brest, deux jours avant le début du confinement.


Justice - Bientôt une loi pour protéger le personnel soignant contre les actes d'incivilité ? Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, certains sont la cible d'insultes et d'injonctions à quitter leur domicile par des voisins inquiets. Des propriétaires sont même convoqués pour avoir demandé à leur locataire infirmière de quitter son logement.  Le député LR Jean-Louis Thiériot explique sur RTL qu'il proposera une loi fin avril à l'Assemblée pour protéger les soignants, pompiers ou policiers de ceux qui les attaquent.

Faits divers - Depuis le début du confinement, certains automobilistes profitent de la réduction du trafic pour rouler beaucoup plus vite. Conséquence : depuis un mois les PV tombent en cascade, les excès de vitesse ont bondi de 16%. 

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/