1 min de lecture Emploi

Coronavirus : au chômage partiel, peut-on être licencié dès le 11 mai ?

ÉCLAIRAGE - Aux derniers chiffres de la DARES, les statistiques du ministère du Travail, il y a désormais 8.700.000 salariés au chômage partiel.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Coronavirus : au chômage partiel, peut-on être licencié dès le 11 mai ? Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou édité par Thomas Pierre

Si je suis au chômage partiel, est-ce que je risque d’être licencié à partir du 11 mai, avec la fin du confinement ? Le but du chômage partiel, c’est justement que votre contrat soit en pause, arrêté momentanément au niveau de votre entreprise, sous perfusion de l’État et de l’assurance chômage, pour pouvoir reprendre après, quand l’activité redémarre. Donc le but n'est pas de licencier à la fin du confinement.

Aux derniers chiffres de la DARES, les statistiques du ministère du Travail, il y a désormais 8.700.000 salariés au chômage partiel. Surtout dans des très petites et moyennes entreprises, le commerce, l’hôtellerie-restauration et le secteur de la construction. En moyenne, pour un salarié à 35 heures, le chômage partiel a été demandé pour une durée de trois mois. Et cela, c’est justement, dans le but qu’un maximum de gens retourne au travail après.

Si malgré tout, la situation de votre entreprise est désespérée, une procédure de licenciement économique restera possible. Mais il faudra qu’elle soit motivée par l’employeur, et le but du gouvernement, est d’injecter massivement de l’argent dans l’économie pour éviter d’en arriver là.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Coronavirus Chômage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants