1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Les infos de 12h30 - Syrie : 35 mineurs et 16 mères rapatriés en France
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Syrie : 35 mineurs et 16 mères rapatriés en France

Soulagement pour les familles d'enfants de jihadistes français, puisque 35 mineurs et 16 mères ont été rapatriés des camps syriens ce mardi 5 juillet.

Un camp de réfugiés en Syrie (illustration)
Un camp de réfugiés en Syrie (illustration)
Crédit : Delil souleiman / AFP
Les infos de 12h30 - Syrie : 35 mineurs et 16 mères rapatriés en France
00:27:42
RTL Midi du 05 juillet 2022
00:27:42
Emilie Baujard - édité par Guillaume Dosda

C'est la première fois que la France rapatrie 16 femmes, dont la moitié étaient visées par des mandats d'arrêt internationaux. Elles seront donc présentées dans les 24h à un juge d'instruction. Parmi elles, deux noms intéressent particulièrement la justice.

Émilie König, présentée comme une recruteuse de Daesh et visée par plusieurs mandats d'arrêts. Elle était dans le camp depuis la chute de l'État islamique en février 2019 et RTL l'avait rencontrée dans ce camp. Elle se disait victime de harcèlement de la part d'autres femmes radicalisées.

Selon les informations de RTL, il y a aussi une autre femme, mariée à un djihadiste très connu des services de renseignements et proche de Mohammed Merah. Cette femme, recherchée, pourraient détenir des informations essentielles sur le système Daesh, sur les têtes pensantes et elle pourrait aussi être poursuivi pour des exactions commises en Syrie.

Les autres mères, celles qui n'étaient pas visées par un mandat d'arrêt, vont être placées en garde à vue. La DGSI a 96 heures pour les interroger. L'une d'elle, très malade, devrait être hospitalisée aujourd'hui. Selon une source judiciaire à RTL, la France avait prévu de rapatrier 18 femmes et 40 enfants ce matin. Mais deux femmes et leurs enfants ont refusé de suivre les émissaires français. La raison de ce refus n'est pas encore connue.

L'abandon de la politique du cas par cas

Ludovic Rivière, avocat de plusieurs familles
À lire aussi

Selon Ludovic Rivière, l'avocat de plusieurs de ces familles, "La situation dans les camps ne cessait de se dégrader, notamment pour ces enfants". Il tient à "saluer quand même l'abandon de la politique du cas par cas, qui était devenue une politique aberrante. On ne savait pas pourquoi tel enfant était rapatrié et pourquoi on laissait les autres dépérir dans les camps. La position de la France était devenue, y compris à l'international, complètement aberrante et insoutenable. Il faut saluer ce qui est un changement de doctrine."

À écouter également dans ce journal

Procès de Jean-Marc ReiserJean-Marc Reiser est condamné à la peine maximale après l'assassinat de Sophie Le Tan, la perpétuité, assortie d'une période de sûreté de 22 ans.

Pouvoir d'achat - Ce mardi matin, à l'ÉlyséeEmmanuel Macron a convoqué plusieurs ministres pour évoquer les mesures pour le pouvoir d'achat, qui seront présentées jeudi en Conseil des ministres.

Hautes-Pyrénées - Un homme est activement recherché après la mort de deux enseignants ce lundi, tués par balle, à Pouyastruc.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/