1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Indonésie : suicide d'un Français accusé d'abus sexuels sur des mineurs
2 min de lecture

Indonésie : suicide d'un Français accusé d'abus sexuels sur des mineurs

Un Français accusé d'abus sexuels sur quelque 300 mineurs, arrêté en Indonésie fin juin, est mort dans sa cellule ce dimanche 12 juillet.

Vue aérienne de Jakarta, capitale de l'Indonésie
Vue aérienne de Jakarta, capitale de l'Indonésie
Crédit : ADEK BERRY / AFP
Paul Turban & AFP

Un Français originaire de la région parisienne, âgé de 65 ans, avait été arrêté en Indonésie fin juin. Il est soupçonné d'avoir abusé sexuellement plus de 300 mineurs dans l'archipel. Placé en détention dans un centre à Jakarta, la capitale, il a été retrouvé ce dimanche 12 juillet inconscient dans sa cellule et est mort à l'hôpital, a annoncé la police ce lundi 13 juillet. 

"Le suspect a tenté de se suicider avec un câble qu'il a trouvé dans sa cellule", a annoncé le porte-parole de la police, Yusri Yunus. La mort de sexagénaire est due à une asphyxie : une fracture du cou a bloqué l'arrivée de l'oxygène, a détaillé Umar Shahab, un responsable de l'hôpital de la police nationale à Jakarta. Une autopsie va être réalisée pour confirmer la thèse du suicide. 

Ces cinq dernières années, le suspect s'était rendu à plusieurs reprises en Indonésie, avec un visa de touriste. Sa chambre d'hôtel avait été transformée en studio. "Il attirait les mineurs en leur offrant de travailler comme modèles, a indiqué le chef de la police de Jakarta Nana Sudjana. Ceux qui acceptaient des rapports sexuels étaient payés entre 250.000 et un million de roupies (entre 10 et 60 euros). Et ceux qui refusaient étaient battus."

Dans son ordinateur, des photos et vidéos de plus de 300 enfants âgés de 10 à 17 ans ont été découvertes par la police. C'est le suspect aurait filmé les abus sexuels qu'il a infligé aux enfants lui-même, soupçonne la police. S'il avait été condamné pour ces actes, l'homme risquait la peine de mort. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/