1 min de lecture Faits divers

Indonésie : un Français soupçonné d'abus sexuels sur plus de 300 mineurs arrêté

Les autorités indonésiennes ont arrêté un retraité français soupçonné d'abus sexuels sur plus de 300 mineurs. Il risque une lourde peine de prison, voire la peine capitale.

Vue aérienne de Jakarta, capitale de l'Indonésie
Vue aérienne de Jakarta, capitale de l'Indonésie Crédit : ADEK BERRY / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Il aurait abusé de plus de 300 mineurs en Indonésie. Un retrait français a été arrêté à Jakarta, la capitale de l'Indonésie, pour des soupçons de pédophilie, dans un hôtel. Deux jeunes filles mineures se trouvaient dans sa chambre. Selon les autorités indonésiennes, l'homme de 65 ans pourrait être condamné à mort, conformément aux lois de l'archipel

Le suspect, originaire de région parisienne, est allé plusieurs fois en Indonésie ces cinq dernières années, avec un visa de touristes. Il a installé un studio dans sa chambre d'hôtel. Un véritable piège. "Il attirait les mineurs en leur offrant de travailler comme modèles, a indiqué le chef de la police de Jakarta Nana Sudjana. Ceux qui acceptaient des rapports sexuels étaient payés entre 250.000 et un million de roupies (entre 10 et 60 euros). Et ceux qui refusaient étaient battus."

Des images de plus de 300 enfants âgés de 10 à 17 ans ont été retrouvées sur son ordinateur par la police. Cette dernière soupçonne le suspect d'avoir filmé les actes sexuels qu'il a eu avec les enfants. Il risque une lourde peine de prison, voire la peine de mort. Selon le réseau ECPAT International, qui lutte contre l'exploitation sexuelle des mineurs, quelque 70.000 enfants sont victimes de ces crimes chaque année en Indonésie. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Indonésie Abus sexuel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants