1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. États-Unis : "Donald Trump a menti toute sa vie", assure Nicole Bacharan
2 min de lecture

États-Unis : "Donald Trump a menti toute sa vie", assure Nicole Bacharan

Le jour de l'investiture de Trump à la Maison Blanche, la fête n'est pas au rendez-vous et la suite de son mandat n'est qu'un "déni de la réalité", explique Nicole Bacharan.

Photo de Donald Trump le 3 Décembre 2020, à Washington, DC.
Photo de Donald Trump le 3 Décembre 2020, à Washington, DC.
Crédit : BRENDAN SMIALOWSKI / AFP
RÉCIT - Donald Trump : le jour de son élection à la Maison Blanche
05:15
L'INTÉGRALE - Donald Trump : pourquoi s'est-il radicalisé contre Barack Obama
39:12
Capucine Trollion
Capucine Trollion

Si Donald Trump a remporté les élections en novembre 2016, il n'a été investi qu'en janvier 2017. Selon le protocole, Trump jure sur la Bible et prête serment devant le président de la Cour Suprême.

D'ordinaire, on voit beaucoup de stars pour l'investiture, car c'est un moment de fête. On se souvient pour celle de Barack Obama, qui était un évènement historique, de la présence de Beyoncé et d'Aretha Franklin et Alicia Keys. Pour Donald Trump, il y avait Jackie Evancho, 16 ans, ex-candidate de télé-crochet.

"Personne ne voulait y aller. Même Melania Trump avait eu beaucoup de mal à trouver un couturier pour lui dessiner et lui préparer ses tenues pour l'investiture", révèle Nicole Bacharan, historienne et politologue. "Et pendant le discours, de sources sûres, je peux vous dire que George W. Bush, assis à côté d'Hillary Clinton est venu en serrant les dents et m'a dit : 'Mais, c'est quoi toutes ces conneries ?' Donc vraiment cela ne ressemblait à rien et cela faisait peur", poursuit-elle. 

Il a menti toute sa vie

Nicole Bacharan

"La foule n'était pas très dense et à partir de là, on est rentré dans le déni de la réalité : Trump a affirmé qu'il y avait plus de monde que pour Obama en 2009", ajoute Nicole Bacharan. "Il a menti tout le temps, il a menti toute sa vie en fait (...) Il a un ego complètement surdimensionné et extrêmement fragile. C'est-à-dire que la moindre critique est insupportable, il ne peut pas l'encaisser donc il déclenche tout de suite la riposte nucléaire si j'ose dire pour annihiler les adversaires, les moindres opposants", conclut-elle. "On a eu l'impression d'assister à une sorte de parodie, de triste farce aux États-Unis", avec cette arrivée de Trump à la Maison Blanche ajoute Flavie Flament. 

À lire aussi

Tous les jours dans Jour J, de 20h à 21h sur RTL, Flavie Flament vous fait découvrir les grands moments d’actualité qui ont marqué la mémoire collective.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/