9 min de lecture Débarquement de Normandie

Commémorations du 6 juin 1944 : revivez la journée d'hommages au Débarquement

VIDÉO - Ce jeudi 6 juin, de nombreux chefs d'États se sont rendus aux côtés de vétérans pour célébrer le 75e anniversaire du Débarquement des alliés sur les plages de Normandie.

>
Commémorations du 6 juin 1944 : une cérémonie émouvante Crédit Image : MANDEL NGAN / AFP | Crédit Média : M6info | Date :
cassandre
Cassandre Jeannin et Léa Stassinet

La France et les forces alliées rendent hommage à une journée historique. Ce jeudi 6 juin a lieu le 75e anniversaire du Débarquement de Normandie, un jour particulier qui à lui seul a changé le cours de l'histoire du XXe siècle.

La journée a débuté à 8h30 avec la pose de la première pierre du Mémorial britannique de Ver-sur-Mer, dans le Calvados, par Emmanuel Macron et Theresa May, pour qui ce sera la dernière apparition officielle avant sa démission prévue le lendemain. 

À 11h, le chef de l'État français est attendu dans la commune de Colleville-sur-mer aux cotés de Donald Trump avec qui il présidera une cérémonie au cimetière américain où entre 10.000 et 12.000 personnes sont attendus.

Cette journée d'hommage en Normandie se terminera  après une cérémonie française en hommage au commando Kieffer, à 16h30 à Colleville-Montgomery. Ce commando s'était mis en évidence le 6 juin 1944 puisque ses 177 fusiliers marins, intégré au Royal Marine commando n°4, avaient été les seuls Français en uniforme à avoir participé au Débarquement. Emmanuel Macron y prononcera notamment un discours où il saluera le sacrifice de ces commandos.

PODCAST

Revivez la journée du 75e anniversaire du Débarquement

À lire aussi
Brigitte Macron est l'invitée exceptionnelle de RTL Soir jeudi 20 juin Brigitte Macron
Brigitte Macron sur RTL : "On a beaucoup ri" avec Melania Trump

Ce live est à présent terminé. Merci à tous de nous avoir suivis pour cette journée spéciale consacrée à la 75e journée de commémoration du Débarquement. 

19h32 - Une minute de silence a été observée parmi les dirigeants présents, tandis que des gerbes de fleurs étaient déposées. Edouard Philippe se tient au côté de Justin Trudeau. 

19h30 - Le Premier ministre commence son discours, qu'il prononce en français, mais aussi en anglais. "Ce débarquement continue à marquer nos paysages et notre mémoire", a-t-il rappelé.  

18h45 - La cérémonie internationale a début, à Courseulles-sur-Mer, peu après 18h30. Elle est présidée par le Premier ministre Edouard Philippe. 

18h40 - Un autre hommage, bien particulier, a été rendu à Sainte-Mère-L'Église, ville libérée en 1944 par les parachutistes américains. Un parachutiste a réalisé un saut pour honorer la mémoire de John Steele, un parachutiste américain qui après avoir raté son atterrissage, est resté accroché au clocher de l'église de la ville dans la nuit du 5 au 6 juin 1944. Ce dernier serait devenu sourd à cause du bruit des cloches. 

18h20 -  Emmanuel Macron s'adresse à Léon Gautier : "Vous honorez les camarades qui sont tombés", lui dit-il en lui serrant la main, le considérant comme une inspiration pour la jeunesse. 

17h55 - Accompagné de Léon Gautier, survivant du commando Kieffer, Emmanuel Macron remet 14 bérets verts à 14 commandos. 

17h30 - Emmanuel Macron a pris la parole à Colleville-Montgomer après avoir passé en revue les commandos. Dans son discours, le président a rendu hommage aux soldats du commando Kieffer, seul bataillon français a avoir débarqué ce jour-là. Le chef de l'État a ensuite rendu un hommage appuyé à tous les soldats engagés dans la bataille de Normandie, auxquels "la France doit tout". "I just want to say thank you", (Je voudrais juste vous remercier), a-t-il dit en anglais. 

17h10 - Le président de la République Emmanuel Macron, accueilli par la ministre des Armées Florence Parly, arrive à Colleville-Montgomer, dans le Calvados, où se tient la cérémonie d'hommage aux 177 commandos Kieffer

17h00 - Le seul assaut filmé est diffusé sur France 2, dans son documentaire "6 juin 44, à la lumière de l'aube", montrant l'assaut de l'unité canadienne sur la plage de Juno. 
15h56 - 38 vétérans canadiens étaient au cœur de la cérémonie canadienne  à Courseulles-sur-mer dans le Calvados. Une cérémonie qui a réuni des milliers de personnes, présidée par le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, et son homologue français Édouard Philippe. 

15h35 - La première statue de Philippe Kieffer, qui commandait les 177 fusiliers marins des Forces françaises libres, les seuls Français en uniforme à avoir participé au Débarquement, a été inaugurée à Ouistreham dans le Calvados. La statue en granit a été érigée en bord de mer, en face de "La Flamme", une sculpture sur laquelle sont gravés les noms des 177 membres du commando.

15h06 - À Caen, Emmanuel Macron a souligné l'importance des liens entre la France et les États-Unis pour défendre "la démocratie et la liberté" dans le monde, soulignant qu'il "tenait beaucoup à cette relation historique qui nous dépasse". 

14h38 - Le prince Charles et son épouse Camilla ont rendu hommage aux soldats britanniques d'abord lors d'une messe à la cathédrale de Bayeux dans le Calvados, puis d'une cérémonie au cimetière britannique.

14h - Découvrez l'émouvant récit de Walter Hurd, l'un des derniers vétérans américains à avoir vécu le D-Day. Avec une extrême modestie, il raconte l'un des jours qu'il a marqué sa vie. 

13h22 - Prochaine étape de ces commémorations : la cérémonie d'hommage au commando Kieffer, prévue à 16h30 à Colleville-Montgomery. Ce commando s'était mis en évidence le 6 juin 1944 puisque ses 177 fusiliers marins, intégré au Royal Marine commando n°4, avaient été les seuls Français en uniforme à avoir participé au Débarquement.


13h10 - La cérémonie se conclut par un défilé aérien de la patrouille de France, juste au-dessus d'Omaha Beach. Les deux chefs d'État vont, eux, prendre la direction de Caen où ils déjeuneront ensemble.

13h06 - Durant son discours, le président américain a ajouté : "À tous nos amis et partenaires, notre chère alliance a été forgée en pleine bataille, elle a traversé les épreuves, elle a survécu à à la guerre. Notre lien est indestructible".

12h32 - "Vous figurez vraiment parmi les très grands Américains qui existeront jamais. Vous êtes la fierté de la nation. Vous êtes la gloire de notre République et nous vous remercions du fond de nos coeurs", a déclaré le chef d'État américain devant 60 vétérans américains, pour beaucoup d'entre eux en chaise roulante.

12h13 - Donald Trump prend à son tour la parole : "Ils étaient des citoyens unis par le devoir envers leurs compatriotes. Il y avait les Britanniques (...), les Canadiens, les combattants Polonais, les Australiens, les Français, et puis il y avait les Américains. Ils sont venus des fermes, des grandes villes, des usines... Ils sont venus pour offrir leur vie de l'autre côté du monde".

12h06 - Le président de la République a ensuite fait chevalier de la Légion d'honneur cinq vétérans présents, "au nom de la République française", sous les applaudissements de l'assemblée.

12h03 - "Cher Donald Trump, le peuple de France est prêt à faire vivre cette amitié entre nos nations qui a tant apporté à l'histoire des hommes et dont le monde d'aujourd'hui attend encore tant. Nous sommes prêts et nous le ferons", assure Emmanuel Macron. 

12h00 - Emmanuel Macron s'est ensuite adressé à Donald Trump : "L'Amérique qui n'est jamais aussi grande que lorsqu'elle se bat pour la liberté des autres, jamais aussi grande que lorsqu'elle se montre fidèle aux valeurs universelles que défendaient ses pères fondateurs lorsqu'il y a près de deux siècles et demi la France vint soutenir son indépendance, mais nous vous devons plus", a-t-il ajouté, sous les applaudissements.

11h52 - "La France n'oublie pas tous ces combattants à qui elle doit de vivre libre", déclare le président de la République, qui rend hommage à ces soldats venus "libérer une terre qu'ils n'avaient pour la plupart jamais foulée". Le chef de l'État a ensuite remercié en anglais les vétérans.

11h46 - Emmanuel Macron prend la parole et raconte, en détails, l'arrivée des soldats sur les plages de Normandie, le 6 juin 1944.

11h40 - C'est au tour du Général William Matz, secrétaire de l'American Battle Monuments Commission de s'exprimer. 

11h36 - L'aumônier des forces armées américaines en Europe Timothy Mallard a pris la parole en premier, saluant la mémoire de ceux qui sont tombés le 6 juin 1944. 

11h30 - La cérémonie commence avec tout d'abord les deux hymnes nationaux.

11h25 - Emmanuel et Brigitte Macron viennent d'arriver à Colleville-sur-Mer, également à bord d'un hélicoptère. Ils ont été chaleureusement accueillis par le couple Trump. Une accolade applaudie par les invités de la cérémonie.

11h21 - Parmi les personnes présentes à cette cérémonie, on compte 160 vétérans de la Seconde Guerre mondiale. Parmi eux, 45 ont participé au Débarquement.

11h18 - Alors que la cérémonie du cimetière d'Omaha Beach devait débuter à 11h15, Emmanuel Macron n'a toujours pas été aperçu à Colleville-sur-Mer. Les invités semblent tous installés.

10h59 - Après un transfert en hélicoptère, le président américain et son épouse sont arrivés à Colleville-sur-Mer, où près de 10.000 personnes sont venues assister à la cérémonie phare de la matinée. 

10h31 - Prochaine étape pour Emmanuel Macron : Colleville-sur-Mer, à 16 kilomètres de là, où il présidera avec Donald Trump une cérémonie au cimetière américain. L'avion du président américain vient d'ailleurs de se poser sur le sol normand. 

10h15 - Dans le même temps, une cérémonie œcuménique a lieu dans la cathédrale de la ville, en présence du prince Charles et de son épouse Camilla, qui ont été accueillis par la ministre des Armées Florence Parly.

10h02 - Le chef de l'État est arrivé à Bayeux, où il s'entretient actuellement avec Léon Gautier, 96 ans. Le vétéran français lui a livré son témoignage devant les caméras, avant de poursuivre la conversation dans un cadre plus intimiste. Le chef de l'État rencontrera également un autre vétéran français, Jacques Lewis. 

09h27 - Emmanuel Macron et Theresa May quittent chacun de leur côté Ver-sur-Mer. Le président français va prendre la direction de Bayeux, où il rencontrera des vétérans français. Quant à la Première ministre britannique, elle va retrouver le 10 Downing Street à Londres, qu'elle devrait définitivement quitter demain.

09h22 - Quelques secondes plus tard, la Première ministre britannique a à son tour pris la parole, et n'a fait aucune allusion à son prochain départ. Theresa May a préféré rendre hommage au "courage" et au "dévouement" des 156.000 hommes, dont 83.000 du Royaume Uni et du Commonwealth, ayant débarqué en Normandie le "D-Day". "Il est extrêmement émouvant de se trouver ici aujourd'hui, de regarder par dessus les plages où eut lieu l'une des plus importantes batailles pour la liberté dans les annales de l'Histoire", a-t-elle ajouté.

09h16 - Durant son allocution, le chef de l'État a également salué Theresa May, qui démissionnera demain : "Sur le plan personnel, je tiens à dire à Theresa May toute mon amitié", a déclaré le président de la République, qui a évoqué son "plaisir d'avoir travaillé en toute confiance" avec la Première ministre britannique.

09h13 - Emmanuel Macron a également évoqué la relation Franco-Britannique. "Avec la Première ministre, nous avons toujours veillé à ce que la relation entre les deux pays soit marqué du sceau de la confiance, de l'amitié et de projets partagés. Je poursuivrai toujours dans cette voie parce que notre histoire nous dépasse, parce que nos vétérans nous obligent", a-t-il poursuivi, avant de dire quelques mots en anglais : "Nous serons toujours ensemble debout".

09h07 - "Il fallait réparer cette anomalie qui faisait qu’aucun lieu ne rendait hommage à la contribution du Royaume-Uni à la bataille de Normandie. Au nom du passé, parce qu'il était intolérable que le sacrifice de ces jeunes gens soit comme effacé de la mémoire collective, au nom de l’avenir car c'est en regardant notre histoire en face et en nous inclinant devant ceux à qui nous devons de vivre libre que nous pourrons envisager notre avenir avec confiance", a déclaré le président de la République.

08h53 - C'est au tour d'Emmanuel Macron de s'exprimer. "C'est un honneur de lancer aujourd'hui avec vous Mme le Premier ministre Theresa May la construction du mémorial britannique de Ver-sur-Mer".

08h46 - La cérémonie peut commencer. Des lectures de textes auront d'abord lieu, puis les chefs d'État français et britannique prendront chacun la parole. L'aumônier général de l'armée royale britannique est le premier à intervenir : "Aujourd'hui nous sommes réunis pour inaugurer un mémorial consacré aux soldats britanniques en Normandie".

08h38 - La Première ministre britannique Theresa May est arrivée il y a quelques minutes à Ver-sur-Mer, dans le Calvados. Emmanuel Macron devrait la rejoindre d'ici quelques instants.

08h33- Ce 6 juin 2019 s'annonce comme une "belle et grande journée !", a tweeté Donald Trump ce jeudi matin. 

08h07 - Deux jours avant ces commémorations, Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées avait donné le ton de cette journée : "Bien sûr il faut que nous honorions les jeunes soldats qui ont péri dans ce débarquement, les derniers vétérans, les résistants. Mais, au delà, c'est l'image de nations alliées qui, en coopérant, ont terrassé l'ennemi. C'est le multilatéralisme tel que l'entend le président de la République".

7h30 - Les commémorations débutent à 8h30, avec la pose de la première pierre du Mémorial britannique de Ver-sur-Mer, dans le Calvados, par Emmanuel Macron et Theresa May. Retrouvez le programme complet.

7h00 - Véritable tournant dans la Seconde Guerre mondiale, le D-Day signe le début de la défaite allemande. Retour sur cette journée historique, appelée "la bataille suprême" par le Général de Gaulle.

6h15 - Bonjour et bienvenue dans ce direct. Ce jeudi 6 juin, la France et ses alliés célèbrent le souvenir du D-Day, véritable tournant de la Seconde Guerre mondiale. Plusieurs cérémonies auront lieu tout au long de la journée en présence d'Emmanuel Macron, Theresa May et Donald Trump.  De nombreux vétérans, aujourd'hui bientôt centenaires, sont également attendus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Débarquement de Normandie Royaume-Uni Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants