1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : où le variant Omicron a-t-il déjà été détecté ?
2 min de lecture

Coronavirus : où le variant Omicron a-t-il déjà été détecté ?

Alors que l'existence de huit cas potentiels en France a déjà été annoncée, de nombreux pays ont confirmé la présence du variant Omicron sur leur sol.

Un chercheur danois analyse des variants du coronavirus (illustration)
Un chercheur danois analyse des variants du coronavirus (illustration)
Crédit : HENNING BAGGER / RITZAU SCANPIX / AFP
Coronavirus : où a été detecté le variant Omicron ?
02:34
Coronavirus : où a été detecté le variant Omicron ?
02:34
Sophie Joussellin - édité par Victor Goury-Laffont

Une "course contre la montre" est à présent engagée contre le variant Omicron, comme l'a expliqué la présidente de la Commission européenne Ursula Von der Layen. Découvert en Afrique australe, ce variant a été detecté, en cette fin novembre, dans de très nombreux pays. 

Pour l'instant, il n'y a que quelques dizaines de cas clairement identifiés en Europe. et dans le monde. Autour de nous, Omicron a été détecté au Royaume-Uni, en Italie, en Allemagne, en Belgique, au Danemark et surtout aux Pays-Bas, ou au moins 13 personnes sur les 61 testées positives à la Covid-19 à leur arrivée en provenance d'Afrique du Sud sont porteuses du variant Omicron. Dans le reste du monde, l'Australie, Hong-Kong et Israël ont également signalé sa présence.  

En France, il a été annoncé ce dimanche 28 novembre que 8 cas possibles avaient été détectés. 8 personnes revenues d'Afrique du Sud dans les 2 dernières semaines qui ont été testées positives au Covid, mais pas avec un variant connu. Il faut donc procéder à un séquençage de leur virus et identifier formellement Omicron, ce qui peut prendre plusieurs jours selon le ministère de la Santé.

Un virus potentiellement plus contagieux

Dans l'attente des résultats définitifs, ces 8 personnes sont à l'isolement, ainsi que leurs cas contacts, même s'ils sont vaccinés. C'est la nouvelle règle présentée par le ministère de la santé. Le protocole sanitaire concernant les cas contacts est durci avec ce nouveau variant : jusqu'à maintenant, un cas contact vacciné ne devait pas s'isoler. Désormais, s'il est cas contact d'une personne positive au variant Omicron, il le devra.  

À lire aussi

Ce variant inquiète autant car c'est un mutant. Les virus mutent tout le temps, mais là, ce qui alerte les scientifiques, c'est que ce nouveau variant présente une trentaine de mutations, notamment au niveau de la protéine Spike, les petits pics qui sont à la surface du virus et qui lui permettent de s'accrocher à nos cellules.

Cela pourrait rendre le virus plus contagieux. Il pourrait se transmettre plus facilement d'une personne à l'autre et être moins sensible à la réponse immunitaire liée au vaccin que ne l'est le variant Delta.

Des chercheurs du monde entier qui travaillent sur le virus Omicron l'ont déjà mis en culture pour l'étudier, le disséquer. Il faudra environ deux semaines pour qu'ils arrivent à répondre à ces questions, identifier son degré de contagiosité et sa résistance ou pas au vaccin. De leur côté, Pfizer et Moderna l'étudient eux aussi de près pour modifier leur vaccin si le variant Omicron venait à remplacer le Delta.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/