1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : la barre des 3 millions de morts dans le monde franchie
2 min de lecture

Coronavirus : la barre des 3 millions de morts dans le monde franchie

Alors que certains pays ont tout misé sur la vaccination comme Israël ou le Royaume-Uni, d'autres comme le Brésil ou l'Inde sont confrontés à une violente résurgence du virus.

La tombe d'une victime du Covid-19, à Manaus, au Brésil, le 22 janvier 2021
La tombe d'une victime du Covid-19, à Manaus, au Brésil, le 22 janvier 2021
Crédit : MARCIO JAMES / AFP
louis
Louis Chahuneau
Journaliste

Déjà 3 millions de morts. Alors que la crise sanitaire mondiale liée au coronavirus est apparue il y a plus d'un an, le monde déplore 3 millions de décès depuis ce samedi 17 avril, selon un comptage effectué par l'AFP à partir de bilans fournis par les autorités de santé.

Après une légère accalmie en mars, le nombre de décès quotidiens est de nouveau en hausse dans le monde, avec en moyenne plus de 12.000 morts par jour la semaine passée. Certains pays comme Israël ou le Royaume-Uni ont tout misé sur la vaccination et réussi à reprendre un mode de vie à peu près normal depuis quelque temps. 

Dans le royaume britannique, actuellement endeuillé par la mort du prince Philip, plus de 60% de la population adulte est maintenant vaccinée. Le gouvernement a donc procédé à une première phase de déconfinement début avril en rouvrant les pubs, restaurants et cafés, ainsi que certaines boutiques.

La moitié de la population vaccinée en Israël et Royaume-Uni

En Israël, plus de 60% de la population est également vaccinée. Selon l'ambassadeur par intérim d'Israël en France, Daniel Saada, le gouvernement a "payé 40% de plus que le prix du marché qui a été abordé en Europe", équivalent à 28 euros la dose, ce qui explique en partie le succès de la stratégie vaccinale, sans oublier la taille réduite de la population : 9 millions d'habitants.

À lire aussi

En France la situation est bien plus compliquée. La stratégie vaccinale a pris beaucoup de retard à cause des retards de livraison, du manque de doses et de la défiance de la population envers les vaccins. Les cas de thromboses et les décès apparus suite à la vaccination ont renforcé ce sentiment. La France est confrontée à une violente vague épidémique depuis fin mars, et le pays s'est reconfiné jusqu'à au moins mai. 

Situation hors de contrôle au Brésil et en Inde

Dans certains pays, la situation est totalement hors de contrôle. Le Brésil et l'Inde, notamment, font face à une nouvelle hausse fulgurante des contaminations. Au Brésil, second pays le plus endeuillé par le coronavirus après les États-Unis (566.224 décès), près de 360.000 personnes sont mortes de la covid-19. Le plus grand pays d'Amérique latine a franchi mardi 6 avril la barre des 4.000 morts du virus en une journée, son record. En cause, le variant brésil qui touche beaucoup de jeunes.


La hausse des décès est également extrêmement rapide en Inde. Plus de 1.000 décès quotidiens sont recensés dans ce pays d'1,3 milliard d'habitants, soit neuf fois plus que début mars, une hausse similaire à celle des contaminations (plus de 188.000 par jour contre 15.000 début mars). Plus de 139 millions de cas ont été recensés dans le monde depuis le début de l'épidémie, dont environ 730.000 par jour actuellement, un chiffre également en hausse constante depuis fin février.

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/