1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus en Inde : pourquoi la situation est-elle alarmante ?
2 min de lecture

Coronavirus en Inde : pourquoi la situation est-elle alarmante ?

FACT CHECKING - Alors que l'Inde est désormais le pays comptant le plus grand nombre de cas positifs à la Covid-19, un nouveau variant plus contagieux fait craindre une flambée hors de contrôle de l'épidémie.

Des Indiens masqués, pendant la crise sanitaire (illustration)
Des Indiens masqués, pendant la crise sanitaire (illustration)
Crédit : DIPTENDU DUTTA / AFP
Coronavirus en Inde : pourquoi la situation est-elle alarmante ?
02:58
Coronavirus en Inde : pourquoi la situation est-elle alarmante ?
02:58
micro générique
Jean-Mathieu Pernin - édité par Quentin Marchal

La situation sanitaire en Inde devient de plus en plus alarmante. En effet, le pays est passé devant le Brésil en nombre de personnes contaminées au coronavirus avec 161.736 nouvelles personnes infectées sur la seule journée de ce mardi 13 avril. 

Après un confinement strict, les rassemblements se sont multipliés en Inde avec des meetings géants pour les campagnes électorales et des pèlerinages religieux. Lundi, dans le nord du pays, 5 millions de personnes se baignant sans distanciation sociale se sont réunies, faisant craindre une nouvelle flambée de l'épidémie.

Pourtant, l'Inde est le pays qui vaccine le plus vite au monde avec plus de 100 millions de doses injectées : 89 millions de premières doses et 13 millions de secondes doses. Mais ces chiffres sont à relativiser quand on sait que les Indiens sont plus d'un milliard. Par ailleurs, de nombreux doutes subsistent lorsque le gouvernement dit qu’il veut vacciner 300 millions de personnes d’ici fin juillet.

Un nouveau variant qui inquiète les scientifiques

En ce qui concerne la vaccination, l’Inde est considéré comme le plus grand fabricant de vaccins au monde, avec l’Institut du Sérum qui sort 70 millions de doses par mois. Deux vaccins indiens en sortent mais cela ne suffit pas pour endiguer l'épidémie. 

À lire aussi

L'accélération du nombre de nouveaux cas pourrait également être causée par un nouveau variant découvert par les chercheurs et surnommé "mutant double", car il est composé de deux mutations du virus qui se rejoignent en une. Ce nouveau variant est doublement surveillé et regardé de très près par la communauté scientifique.

Si la flambée de l'épidémie persiste en Inde, le risque ne concerne pas seulement le nouveau variant. Et pour cause, l’Inde est avec la Chine la pharmacie du monde : les deux pays produisent à eux seuls 60% du paracétamol, 90% de la pénicilline et 50% de l’ibuprofène. 

En mars 2020, l’Inde avait arrêté ses usines, qui ont repris beaucoup plus lentement depuis. Si la situation venait à encore s'aggraver, nombreux sont ceux à s'interroger sur la capacité de l’Inde à continuer à produire autant de médicaments. Une théorie des dominos version sanitaire qui pourrait donc avoir des conséquences dans le reste du monde, y compris dans les faubourg français.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/