1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : ces pays qui ont choisi d'imposer la vaccination
3 min de lecture

Coronavirus : ces pays qui ont choisi d'imposer la vaccination

Lundi 12 juillet, Emmanuel Macron a annoncé l'obligation pour certaines catégories de personnes. Des mesures similaires ont été prises dans de nombreux pays déjà.

Une femme se fait vacciner contre le Covid-19
Une femme se fait vacciner contre le Covid-19
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Sarah Belien & AFP

Après l'annonce d'Emmanuel Macron le lundi 12 juillet, annonçant notamment l'extension du passe sanitaire, l'obligation vaccinale pour les personnels soignants en France a été longuement débattue. Les vacances d'été et la propagation rapide du variant Delta font craindre les pays d'une nouvelle vague épidémique. Ainsi, comme la France, de nombreux États ont choisi de tout miser sur la vaccination.
En France, l'obligation vaccinale concerne environ 70 professions, des personnels soignants travaillant dans les hôpitaux et auprès des personnes fragiles et âgées en passant par les pompiers, soit 1,4 million de personnes. 

Sous la menace de la propagation du variant Delta, d'autres pays d'Europe et d'ailleurs se sont également engagés dans ce sens. Souvent, l'obligation vaccinale concerne seulement certaines catégories de personnes. Elle est généralement incitative, comme l'est le passe sanitaire. La vaccination obligatoire pour tous les adultes reste tout de même très rare.

Les pays où le vaccin est obligatoire pour tous

Très peu de pays ont rendu le vaccin obligatoire pour tous. Le Tadjikistan a notamment pris un décret gouvernemental obligeant tous les citoyens de plus de 18 ans à se faire vacciner. Le Turkménistan, un des rares pays au monde à n'avoir déclaré aucun cas de Covid-19, a également annoncé le 7 juillet qu'il rendait la vaccination obligatoire pour "toutes les personnes de plus de 18 ans sans contre-indications médicales".

Aussi, une note en date du 8 février a rendu impératif le vaccin pour les habitants du Vatican, plus petit État au monde, ainsi que les employés qui y travaillent.

Les pays où le vaccin est obligatoire pour certaines catégories

À lire aussi

Comme la France, l'Italie a mis en place un décret rendant la vaccination obligatoire pour les personnels soignants et de maisons de retraite. Une obligation sous peine de ne plus pouvoir exercer au contact de personnes. En Grèce, les personnels de maison de retraite doivent se faire vacciner dès le 16 août et pour les soignants à partir du 1er septembre. Toujours en Europe, la Hongrie va prochainement prendre des mesures dans ce sens.


Au Royaume-Uni, le gouvernement a annoncé qu'il allait rendre obligatoire la vaccination pour les employés des maisons de retraite, y compris le personnel non-médical. Du côté de la Russie, le maire de Moscou a décrété le 16 juin la vaccination obligatoire des employés du secteur des services. Depuis, d'autres entités locales, dont Saint-Pétersbourg et sa région, ont pris des mesures similaires.

Dans l'archipel des Fidji, la vaccination est obligatoire pour les employés du public comme du privé. Les fonctionnaires devront prendre des congés s'ils n'ont pas reçu leur première injection au 15 août et risquent d'être renvoyés si la deuxième ne leur est pas administrée avant le 1er novembre. Dans le privé, les employés devront avoir reçu leur première dose au 1er août.

Le vaccin pas obligatoire, mais presque

Si la vaccination n'est pas obligatoire, elle l'est quasiment par l'instauration d'un passe, comme le passe sanitaire en France, qui limite l'accès de certains lieux seulement aux personnes vaccinées.

Aux Etats-Unis, la Maison Blanche a annoncé jeudi que les employés fédéraux, soit 4 millions de personnes, devront soit être vaccinés, soit porter le masque en continu et se soumettre à des tests réguliers, une ou deux fois par semaine. Ils seront aussi limités dans leurs déplacements. La ville de New York avait déjà annoncé que les employés des hôpitaux publics de la métropole devraient, à partir du 2 août, soit être vaccinés, soit se faire tester chaque semaine. 

En Chine, une vingtaine de collectivités locales ont averti que les plus de 18 ans non vaccinés ne seraient bientôt plus admis dans les hôpitaux, écoles ou encore transports publics. Le comté de Tianhe (centre) a pour sa part menacé de licencier les fonctionnaires non vaccinés d'ici au 20 juillet.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/