1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus aux États-Unis : Uber impose la vaccination à ses employés
1 min de lecture

Coronavirus aux États-Unis : Uber impose la vaccination à ses employés

Comme chez Google et Facebook, les employés américains d'Uber devront obligatoirement être vaccinés pour continuer à exercer leurs fonctions.

Photo de l’application Uber sur un smartphone. (Illustration)
Photo de l’application Uber sur un smartphone. (Illustration)
Crédit : OLIVER BERG / DPA / AFP
Marie Gingault & AFP

Tandis que le variant Delta fait de nouveau flamber les cas de contamination au coronavirus, Uber a choisi d’emprunter le même chemin que Google et Facebook. La plateforme de VTC a à son tour décidé d’imposer la vaccination à ses employés aux États-Unis. 

De plus, le retour des employés dans les locaux d’Uber, au niveau mondial, est repoussé à fin octobre, a annoncé Business Insider. Les géants Google et Facebook avaient fait des annonces similaires mercredi, annonçant qu'ils exigeraient de tous leurs employés amenés à se rendre dans leurs locaux qu'ils soient vaccinés. Ces déclarations faisaient suite à une vague d'annonces similaires d'organismes publics aux États-Unis.

En outre, Joe Biden a présenté jeudi une série de mesures pour booster la vaccination aux États-Unis. Le président a ainsi annoncé l'obligation pour des millions d'employés fédéraux soit d'être vaccinés, soit de se plier à une série de contraintes, comme l'obligation de porter le masque en continu et de se soumettre à des tests réguliers, une ou deux fois par semaine.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/