1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus et vacances : Portugal, Italie, Espagne... Le point sur les conditions d'entrée
3 min de lecture

Coronavirus et vacances : Portugal, Italie, Espagne... Le point sur les conditions d'entrée

Pour se rendre dans ces trois pays, le ministère des Affaires étrangères détaille les différentes règles sanitaires qui y sont en vigueur.

Des avions du groupe Air France-KLM (illustration)
Des avions du groupe Air France-KLM (illustration)
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Quentin Marchal

En raison de la crise sanitaire, les vacances d'été sont à nouveau marquées par de multiples contraintes en matière de vacances. Sur le plan national tout d'abord, où le passe sanitaire entrera en vigueur début août dans les trains Intercités et trains internationaux au départ de la France, mais aussi au niveau international.

Depuis le 1er juillet, le passe sanitaire européen, délivré aux citoyens et résidents de l’Union Européenne, est valide dans les 27 États membres. La preuve numérique certifie une vaccination complète, un test négatif à la Covid-19 ou bien un rétablissement du virus. En France, l'attestation vaccinale est à récupérer sur le site Ameli de l'Assurance-maladie, une fois le parcours vaccinal complété. Elle peut être imprimée ou bien disponible sur l'application TousAntiCovid.

Concernant les résultats de test et certificats de rétablissement, ces derniers, s'ils sont au format européen, sont acceptés pour entrer dans l'ensemble des 27 États membres, ainsi que dans les autres membres de l’espace Schengen comme le Liechtenstein, l’Islande, la Suisse et la Norvège. 

Comment se rendre au Portugal ?

Pour aller visiter les villes et campagnes portugaises, les Français doivent disposer d'un certificat Covid de l'Union européenne prouvant une vaccination complète d'au moins 14 jours, une immunité (test positif réalisé il y a plus de 11 jours et moins de six mois), ou un résultat négatif d’un test de type PCR (moins de 72 heures) ou antigénique (moins de 48 heures). 

À lire aussi

Le ministère des Affaires étrangères précise également que les contrôles aux frontières sont levés pour s'y rendre. Par ailleurs, il est nécessaire, pour toutes les personnes non vaccinées de retour en France, de présenter un test PCR ou antigénique de moins de 24 heures.

La région des Pouilles, spécificité en Italie

Pour rejoindre l'Italie, les Français doivent remplir au préalable un formulaire de localisation en ligne. En cas de problème technique avec ce dernier, et uniquement dans ce cas de figure, il est aussi possible d'utiliser le formulaire papier, disponible seulement en italien.

En outre, les voyageurs venant de France doivent présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures, ou bien la preuve d'un schéma vaccinal complet (14 jours après la dernière injection), ou encore apporter un certificat de guérison de la Covid-19. Ces justificatifs peuvent être présentés en version numérique ou papier dans les aéroports ou ferrys.

Dans le cas où vous envisageriez de vous rendre dans la région des Pouilles, vous devez vous enregistrer sur un site dédié (en italien et en anglais) avant votre voyage et ensuite envoyer le formulaire à un service de prévention local.

Les conditions pour aller en Espagne

Pour se rendre en Espagne, les voyageurs français doivent compléter un formulaire de localisation permettant de générer un QR code validant, ou non, le passage du contrôle sanitaire. Ceux habitant dans une zone classée "à risque" par le gouvernement espagnol ne peuvent ainsi pas s'y rendre. On y retrouve l'Ile-de-France, la Normandie ou encore la Nouvelle-Aquitaine notamment et toute la liste est à retrouver sur le site du ministère des Affaires étrangères

Le ministère stipule qu'en provenant de l'une de ses zones et pour se rendre en Espagne, les voyageurs doivent soit présenter un certificat justifiant une vaccination complète depuis au moins 14 jours, un test PCR négatif de moins de 72 heures, un test antigénique négatif de moins de 48 heures, un certificat de rétablissement de Covid-19 valable ou encore un certificat Covid numérique de l’Union Européenne comprenant un des justificatifs requis. 

À noter que ces justificatifs sont nécessaires par voie aérienne et maritimes mais pas par la voie terrestre, comme la voiture notamment. Au retour, la France exige un test PCR ou antigénique de moins de 24 heures pour toute personne non vaccinée.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/