1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Coronavirus en Martinique : l'armée va envoyer des renforts médicaux
1 min de lecture

Coronavirus en Martinique : l'armée va envoyer des renforts médicaux

Une quarantaine de soignants et logisticiens vont être déployés sur l'île, confrontée à une hausse fulgurante des contaminations.

Ces dernières semaines, la Martinique fait face à une flambée des cas de coronavirus. (image d'illustration)
Ces dernières semaines, la Martinique fait face à une flambée des cas de coronavirus. (image d'illustration)
Crédit : FETHI BELAID / AFP
Florine Boukhelifa & AFP

Le Premier ministre Jean Castex a qualifié de "dramatique" la situation dans plusieurs territoires d'outre-mer, "rétifs à la vaccination". L'armée va dépêcher une quarantaine de soignants et logisticiens en Martinique pour faire face à la flambée de coronavirus sur l'île, a annoncé le porte-parole de l'État-major dans la soirée du jeudi 29 juillet.

"Ils viendront en appui du CHU de Fort-de-France dans les prochains jours", avec des lits de réanimation, a indiqué à l'Agence France-Presse le colonel Pascal Ianni. "Le dimensionnement exact est en cours d'étude avec le ministère de la Santé", a-t-il ajouté. Mais il sera "de l'ordre de 40 à 50 spécialistes militaires médicaux (médecins, infirmiers, réanimateurs, etc.) et logisticiens", a-t-il ajouté.

En Martinique, un nouveau confinement a été imposé à partir de vendredi 19 heures (23 heures GMT) pour une durée d'au moins trois semaines face à la hausse fulgurante des cas de coronavirus. Le nombre de cas positifs y est passé de 2.241 cas positifs la semaine dernière à 3.537 cas, selon la préfecture, et le taux d'incidence de 280 cas à 995 pour 100.000 habitants.

L'armée a déjà envoyé à plusieurs reprises des renforts médicaux en Outre-mer pour faire face au coronavirus, notamment en Guyane où le module militaire déployé pendant deux mois a permis la prise en charge de 50 patients.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/