2 min de lecture Animaux

Antarctique : 11 nouvelles colonies de manchots empereurs repérées depuis l'espace

VU DANS LA PRESSE - Onze nouvelles colonies de manchots empereurs ont été découvertes dans l'Antarctique. Cela porte à 61 le nombre de colonies connues.

Une colonie de manchots empereurs, le 1er juillet 2007 en Antarctique
Une colonie de manchots empereurs, le 1er juillet 2007 en Antarctique Crédit : En Asie, les projets urbains de la Chine sur des îles artificielles inquiètent - AFP
Aude Solente

Les images fournies par un nouveau satellite, le Sentinel-2 de l'Agence spatiale européenne, ont permis de répertorier onze nouvelles colonies de manchots empereurs. D'après le Guardian,  elles ont été repérées dans l'Antarctique.

Cette découverte porte à 61 le nombre de colonies connues, des scientifiques, sur le continent austral. Cela représente une augmentation de 20% par rapport au nombre de colonies qui était jusqu'alors répertorié.

Mais, ces groupes seraient plus petits que la moyenne. Ainsi "bien que ce soit une bonne nouvelle, les colonies (...) ne font monter la population de manchots empereurs qu'à un peu plus d'un demi-million d'individus" nuance dans une interview accordée au Guardian, Peter Fretwell, chercheur à la British Antarctic Survey.

Les scientifiques ne sont pas tombés au hasard sur cette nouvelle colonie de manchots empereurs. En effet, les régions sont ciblées par les recherches satellites. Cependant, les chercheurs ont néanmoins été surpris par l'emplacement de deux des onze groupes.

Des colonies menacées par la fonte des glaces

Alors que la majorité des manchots empereurs restent le plus souvent près de la côte, ces deux groupes étaient installés à plusieurs kilomètres du continent sur  la glace marine qui se forme autour des icebergs. Un environnement dans lequel aucune colonie de manchots empereurs n'avait jusqu'alors été observée.

À lire aussi
Chevaux mutilés : "20 à 25 % des cas" sont incontestablement d'origine humaine (illustration) faits divers
Chevaux mutilés : un nouvel animal attaqué en Allier

Les empereurs sont l'espèce de manchots la plus vulnérable au réchauffement climatique. Les chercheurs ont déjà alerté sur le fait que ces onze nouvelles colonies se trouvent sur des zones menacées par la fonte des glaces. Par ailleurs, si aucune mesure conséquente n'est prise pour endiguer le changement climatique, les scientifiques estiment que 90% des colonies de manchots empereurs pourraient disparaître d'ici la fin du siècle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Environnement Changement climatique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants