2 min de lecture Vieillesse

Santé : faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans, demande La Croix ?

Financer des soins pour des maladies longues et graves coûte cher. Certains pays comme les Pays-Bas se demandent s'il faut continuer à soigner les personnes âgées.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans ? Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot édité par Cassandre Jeannin

La Croix pose une question oh combien polémique ce mardi 3 juin : faut-il continuer à soigner les plus de 70 ans ? Tout serait parti des Pays-Bas, où une députée écologiste a déclenché un tollé en s'interrogeant sur l'opportunité de poursuivre les soins au-delà de 70 ans.

L'élue se défend de toute considération financière. Officiellement,  il s'agit "non pas d'une question de coûts mais d'apporter des soins plus appropriés", dit-elle. Malgré tout dans un pays qui a vu ses dépenses de santé doubler en 20 ans, la question pèse sur les finances publiques.

Aux Pays-Bas, les maisons de retraite ferment les unes après les autres car elles ne sont plus financées par l'État qui veut à tout prix réduire ses dépenses de santé, raconte La Croix. Certains établissements ont même été jusqu'à proposer des réanimations facultatives pour les plus de 70 ans qui en auraient fait la demande dans leur formulaire d'inscription. L'objectif est avoué : faire de la place.

Qu'en est-il en France ?

Même si le système français est loin d’être parfait nous n'en sommes pas là. Selon une enquête Ipsos publiée en 2017, 85% des Français estiment que tout doit être mis en oeuvre pour soigner une personne âgée. 64% n’adhèrent pas à l'idée selon laquelle soigner le cancer d'une personne âgée coûte trop cher à la sécurité sociale.

À lire aussi
Montauban, dans le Tarn-et-Garonne (82). Montauban
Montauban : une femme retrouvée morte chez elle depuis plusieurs semaines

D'ailleurs, les médecins estiment qu'on a fait des progrès à ce sujet. "Il y a une vingtaine d'année on traitait peu le cancer à partir d'un certain âge", explique le professeur Jean Pierre Droz. De nombreuses personnes, y compris des soignants, estimaient que cela ne valaient pas la peine d'infliger des traitements parfois lourds à ces patients. "Mais aujourd'hui, on a conscience qu'une personne de 80 ans, en bon état général peut espérer vivre 10 ou 15 ans de plus si on la soigne", souligne-t-il. "La qualité vie doit être le maître mot", conclut-il. 

Aujourd'hui en France, plus d'un nouveau cas de cancer sur trois touche les personnes de 75 ans et plus, rappelle La Croix

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vieillesse Dépenses de l'état Sécurité sociale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants