1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Maisons de retraite : la France a-t-elle abandonné ses anciens ?
1 min de lecture

Maisons de retraite : la France a-t-elle abandonné ses anciens ?

INVITÉS RTL - Pour Pierre-Henri Tavoillot et Frédéric Bizard, la question de la dépendance des personnes âgées est cruciale, tant elle est violente pour les anciens, et le gouvernement fait preuve d'un manque d'ambition manifeste.

Une maison de retraite (Image d'illustration)
Une maison de retraite (Image d'illustration)
Crédit : GEORGES GOBET / AFP
Maisons de retraite : la France a-t-elle abandonné ses anciens ?
00:08:22
Maisons de retraite : la France a-t-elle abandonné ses anciens ?
00:08:21
Thibaut Deleaz

Les personnels des établissements d'hébergement de personnes âgées dépendantes (Ehpad) sont en grève mardi 30 janvier pour dénoncer leurs conditions de travail et leurs conséquences sur les patients.

"Cette crise n'est pas du tout le fruit du hasard", juge Frédéric Bizard, économiste et spécialiste en protection sociale et en santé. "Il y a un manque d'ambition manifeste des pouvoirs publics."

Pour l'économiste, il y a tout à repenser dans le cadre de la dépendance, avec le vieillissement de la population. Les villes, les logements... doivent être adaptés, "et ce ne sont pas les 50 millions du gouvernement qui vont suffire".

"Les gens en Ehpad ne s'attendaient à ne pas vieillir aussi longtemps, et à ne pas vieillir seuls", explique Pierre-Henri Tavoillot, philosophe et spécialiste des âges de la vie. Un décalage violent selon le philosophe : "C'est pire que la mort". "Il faut redonner une ambition politique" à cette question, affirme le philosophe.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire