2 min de lecture Confinement

Les infos de 8h - Discothèque ouverte en Isère : une vingtaine de soirées clandestines organisées

Les propriétaires d'une discothèque dans le nord de l'Isère sont soupçonnés d'avoir organisé de nombreuses soirées clandestines depuis le mois de mars.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL de 8h du 28 novembre 2020 Crédit Image : Linh PHAM / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Frédéric Perruche édité par Sarah Belien

Dés gérants d'une boîte de nuit vont être jugés en janvier. Ils sont propriétaires d'une discothèque dans le nord de l'Isère et sont soupçonnés d'avoir organisé de nombreuses soirées clandestines depuis le mois de mars. La gérante et son frère passeront en comparution immédiate.

C'est une intervention banale des gendarmes le 11 octobre dernier pour un accident devant le César Palace, qu'ils déclenchent les investigations. Ce matin-là, à l'aube, une patrouille constate que des dizaines de voitures sont sur le parking et quittent précipitamment les lieux.

40 véhicules sont contrôlés. Le DJ et un vigile sont encore à l'intérieur de la discothèque. Très vite, les enquêteurs, grâce à la surveillance, des vidéos retrouvées sur les réseaux sociaux, se rendent compte que les soirées clandestines sont fréquentes : 22 depuis mars dernier. 22 comme le nombre de pics de consommation électrique relevé dans cet établissement officiellement fermé. La téléphonie prouve également que ce soir-là, le vigile et le DJ étaient présents sur place.

En garde à vue, le frère de la gérante, employé de la discothèque a reconnu les faits. Il évoque une dizaine de soirées clandestines avec une dizaine de participants, sans masques, qui réglaient en espèces les entrées et les consommations. Lui, touchait 1.500 euros par soirées mais a assuré que sa sœur, poursuivie elle aussi, n'était pas au courant de ces agissements. Ils s'en expliqueront le 8 janvier prochain devant le tribunal correctionnel de Vienne.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Une rue de Copenhague, le 12 janvier 2021 Danemark
Coronavirus : quelle est la situation au Danemark ?

Producteur passé à tabac - Emmanuel Macron décrit des images qui "nous font honte" concernant le passage à tabac de Michel Zecler. Les quatre policiers mis en cause dans cette affaire sont toujours entendus par l'IGPN ce samedi 28 novembre.
Commerces - Partout en France, magasins de jouets, de prêt-à-porter ou de maroquinerie, libraires ou coiffeurs vont pouvoir rouvrir leurs portes samedi, attaquant avec fébrilité la dernière ligne droite jusqu'aux fêtes de fin d'année. Les commerces devront respecter des règles sanitaires strictes. Il s'agit de la première étape-clé avant deux autres, les 15 décembre et 20 janvier, avant d'atteindre le déconfinement.

Église - Colère du côté des évêques qui ne comprennent pas la jauge limitée à 30 personnes dans les lieux de culte, quelle que soit la taille de l'édifice. Ces derniers ont saisi le Conseil d'État et doivent être reçus demain par la Premier ministre.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Confinement Justice Isère
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants