2 min de lecture Coronavirus France

Les infos de 7h30 - Coronavirus : la Moselle, département pestiféré ?

Dès mardi 2 mars, un test négatif sera demandé aux Français qui traversent la frontière allemande pour aller travailler.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL de 7h30 du 01 mars 2021 Crédit Image : SEBASTIEN BOZON / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Louis Chahuneau

Ce matin la Moselle se sent pestiférée. L'Allemagne a classé le département en zone à forte circulation des variants sud africain et brésilien. Et elle barricade sa frontière. À partir de demain, un test négatif de moins de 48 heures sera exigé pour entrer sur le territoire allemand. Environ 16.000 travailleurs transfrontaliers sont concernés. 

D'où ce coup de gueule du député en Marche Christophe Arend : "C'est inacceptable, c'est une décision abrupte et unilatérale. 16.000 travailleurs qui vont de Moselle en Sarre, quelques milliers qui vont de Moselle en Rhénanie-Palatinat, c'est impensable, la Moselle ne peut pas supporter cette quantité de tests. Vous voyez Ford, AZF, Daimler arrêter de produire ? Les Français qui passent la frontière sont majoritairement des gens qui travaillent dans des usines et qui soutiennent l'économie allemande. Ce sont les Allemands qui sont obligés de se débrouiller pour les faire venir travailler, parce qu'ils en ont besoin."

Et dans les négocations entre la France et l'Allemagne sur ce sujet délicat, il a été convenu que les contrôles ne devaient pas créer d'attente aux points frontières. "Qui va contrôler cette décision sur les 37 points de passage autorisés entre la Moselle et la Sarre ? L'Allemagne a déjà dit qu'elle était obligée de faire appel à des renforts de policiers fédéraux, mais ils ne vont pas pouvoir faire un contrôle correct de ça", pointe enfin le député Christophe Arendt.

À écouter également dans ce journal

Adolescent tué à Bondy - Deux jeunes hommes de 17 et 27 ans se sont présentés à la police spontanément, trois jours après l'assassinat du jeune Aymen dans une maison de quartier de Bondy. Il ne s'agit pas d'une histoire de bandes, mais d'une vieille querelle.

À lire aussi
coronavirus
Déconfinement : où en sont les autres pays d'Europe ?

Nicolas Sarkozy - Le parquet a requis 4 d'emprisonnement dont deux ferme contre l'ancien président accusé de corruption et de trafic d'influence dans l'affaire des écoutes. La présidente LR de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, dénonce un acharnement judiciaire de la part du Parquet national financier. 

États-Unis - Donald Trump a donné un meeting en Floride, devant les conservateurs du parti républicain, le premier depuis son départ de la Maison Blanche. L'ancien président américain a laissé planer le doute sur une candidature aux prochaines élections présidentielles en 2024.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Moselle Allemagne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants