1 min de lecture Lorraine

Coronavirus en Moselle : la multiplication des variants est "un peu une énigme", estime Rottner

INVITÉ RTL - Le président de la région Grand-Est et médecin de formation, Jean Rottner a également souligné que "tous les chiffres des autres départements sont à la baisse".

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
L'invité de RTL Soir du 12 février 2021 Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier édité par Quentin Marchal

Face à la multiplication des cas positifs aux variants sud-africain et brésilien du coronavirus dans le département, la Moselle est sous surveillance. Invité de RTL Soir, ce vendredi 12 février, le président Les Républicains (LR) de la région Grand-Est, Jean Rottner a affirmé que ce phénomène est "un peu une énigme" et était "très flou" pour les autorités. En cause notamment, "tous les chiffres des autres départements (de la région) sont à la baisse".

"La Moselle est un peu une exception à l'échelle de la région" ajoute Jean Rottner, qui explique que "le nombre d'infections, d'hospitalisations et de réanimations sont sous moindre pression" dans la région Grand-Est. "L'apparition de ces variants et leur expansion sont "très floues, très localisées et très hétérogènes" selon le président de région, qui indique que "l'est de la Moselle est beaucoup plus faiblement touché"

"Les mesures à prendre de la part des élus ne sont pas forcément identiques d'un territoire à un autre" estime Jean Rottner qui indique également que "le ministre de la Santé est plutôt sur une position de surveillance et d'attente". "Olivier Véran a une réunion autour du chef de l'État et du gouvernement ce soir pour essayer de voir quelles sont les décisions à prendre" a-t-il fait savoir, en appelant les élus à "avoir un discours de responsabilité".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Lorraine Moselle Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants