1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus en Moselle : l'Allemagne restreint les passages à la frontière
1 min de lecture

Coronavirus en Moselle : l'Allemagne restreint les passages à la frontière

"Le département français de Moselle sera considéré à partir du 2 mars à 00H00 comme zone affectée par les variants" du virus du Covid-19, a indiqué le ministère de la Santé allemand.

La frontière franco-allemande (illustration)
La frontière franco-allemande (illustration)
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Thomas Pierre & AFP

L'Allemagne va restreindre les passages à sa frontière en provenance de France après avoir classé le département de Moselle en zone Covid à haut risque, mais renonce à une quasi-fermeture comme avec la République tchèque et l'Autriche.

"Le département français de Moselle sera considéré à partir du 2 mars à 00H00 comme zone affectée par les variants" du virus du Covid-19, soit la catégorie la plus élevée dans l'échelle de risque en Allemagne pour le coronavirus, qui en compte trois, a indiqué le ministère de la Santé. En conséquence, à partir de cette date les personnes entrant sur le territoire allemand "devront présenter un test PCR ou antigène" négatif, a-t-il ajouté.

Paris et Berlin doivent encore déterminer l'ancienneté exacte que devront avoir ces tests: les travailleurs frontaliers devront-ils par exemple montrer chaque jour un nouveau test négatif ou des certificats datant de 48 ou 72 heures suffiront-ils?

Une chose est acquise: l'Allemagne n'a pas l'intention d'introduire à sa frontière avec la Moselle des contrôles de douane systématiques, contrairement à ce qu'elle avait fait au printemps 2020 au début de la pandémie à la frontière française, ce qui avait créé des tensions avec Paris et entre les populations locales. Contrairement aussi à ce que Berlin a déjà mis en place en février avec la République tchèque et la Tyrol autrichien.

À lire aussi

"La frontière ne sera pas fermée", a indiqué dimanche à l'AFP un porte-parole du ministère de l'Intérieur, notamment car les régions allemandes limitrophes de la Moselle, la Sarre et la Rhénanie-Palatinat, ne l'ont pas demandé, mais aussi parce que les autorités régionales de part et d'autre de la frontière "coopèrent étroitement" sur cette question.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/