2 min de lecture Économie française

Grandes fortunes : le secteur du luxe s'affirme dans l'économie

La magazine Challenge vient de classer les grandes fortunes françaises. Il confirme au-delà des prévisions de la dépendance de l’économie française à quelques rares secteurs d’activités, et particulièrement le luxe.

Christian Menanteau Eco Menanteau Christian Menanteau iTunes RSS
>
Grandes fortunes : le secteur du luxe s'affirme dans l'économie Crédit Image : PIERRE VERDY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Christian Menanteau
Christian Menanteau édité par Paul Turban

La magazine Challenge vient de classer les grandes fortunes françaises. C’est un millésime intéressant. Il confirme au-delà des prévisions de la dépendance de l’économie française à quelques rares secteurs d’activités, et particulièrement le luxe. La moitié des dix premières fortunes de ce pays sont monopolisées par des groupes qui prospèrent dans cette filière. Ce qui à rebours n’est pas une bonne nouvelle pour nos industries et nos services.

Autre fait notable, celui-là est plus encourageant, l’irruption dans ce classement des 500 grandes fortunes de jeunes fondateurs d’entreprise. Ils sont souvent à peine trentenaires. Ils ne surfent pas sur la rente, mais sur leur travail et leur talent. On note l’arrivée de petites et moyennes entreprises (PME) familiales, comme par exemple celle du pâtissier Pierre Hermé.
 
Il n’y a pas de grands changements au sommet de la pyramide. Mais là encore, ce cru a quelques points intéressants. Si Bernard Arnault et sa famille passent la barre des 90 milliards d’euros de patrimoine, le classement 2019 nous renvoie à Balzac qui notait que l’on est riche que quand on a fini de vendre. Ces fortunes ne sont en effet que l’estimation virtuelle des sociétés possèdent totalement ou, plus généralement, partiellement ces 500 plus riches.

Et la roue tourne vite. Une star comme Jean-Charles Naouri, le patron de Casino, Monoprix, Franprix, est éjecté de ce classement car sa société-mère, trop endettée, est sous protection de la justice. Le déremboursement de l’homéopathie a divisé par deux le patrimoine de la famille Boiron en 24 heures. 

Les conséquences pour Emmanuel Macron

Dernier enseignement, la richesse du club des 500 a augmenté de 6 pourcents, trois fois moins qu’en 2018. Pour les sondeurs et les politologues, le label « Président des riches » pourrait coller à la peau jusqu’à la fin de son mandat. Techniquement, on peut en discuter.

À lire aussi
Le président de la CPME, François Asselin immigration
Quotas d'immigration économique : "une bonne nouvelle", selon le leader de la CPME

Il y a deux évolutions qui sont quand même à sa charge. La fortune théorique des 500 frôle les 700 milliards d’euros. Soit 6 % du patrimoine des Français. Ce ratio n’était que de 2 pourcents il y a 20 ans. Et puis, les Français qui souvent privilégient les symboles aux chiffres en veulent à celui qui a étranglé au moins en partie l’impôt sur la fortune (ISF). Pour près de 7 Français sur 10, c’est un marqueur indélébile.  

Les Plus

Les Français épargnent massivement. Plus de 5.000 milliards d’actifs financiers. Un bas de laine intéressant, mais qui freine la croissance et l’emploi.

Pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, la balance commerciale agricole de la France avec les autres pays de l’Union européenne est négative. Le localisme et les prix élevés pèsent sur nos exportations

La Note

15/20 aux Rencontres économiques d’Aix-en-Provence. Elles auront l’exclusivité de la première sortie publique de la future patronne de la Banque centrale européenne (BCE), la Française Christine Lagarde

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie française Luxe Économie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants