1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. "Et bien" ou "Eh Bien" ? Comment ne plus faire de fautes dans les messages
2 min de lecture

"Et bien" ou "Eh Bien" ? Comment ne plus faire de fautes dans les messages

La bonne nouvelle, c’est qu’à la fin de cette chronique "Un bonbon sur la langue", vous ne ferez plus des fautes en écrivant vos messages.

Un dictionnaire (illustration)
Un dictionnaire (illustration)
Crédit : Pisit Heng / Unsplash
Comment ne plus faire de fautes dans les messages
03:14
Muriel Gilbert - édité par Capucine Trollion

Amis des mots, aujourd’hui, je vous ai apporté la presse. Voici une publication que je ne pouvais pas manquer : un hors-série du magazine Lire intitulé Dictionnaire pour ne plus faire de fautes. Bon, dictionnaire, le mot est un peu fort, mais c’est vrai qu’en une centaine de pages vous trouverez toutes les erreurs les plus courantes, avec souvent des astuces pour les éviter.

Tenez, voici la faute que je vois le plus souvent dans les messages. Comment écrivez-vous "Eh/Et bien" ? Quantité de gens écrivent "et bien" comme on écrit "et puis", avec ce "et" qui est la conjonction de coordination de notre liste de l’école primaire ("mais ou et donc or ni car", dans laquelle, rappelons-le parce que c’est finalement assez trompeur, ou ne prend pas d’accent tandis que et s’écrit E.T.). Mais "eh bien !", c’est une exclamation, comme "oh là là !" ou "ah ça alors !", et comme "oh" et "ah", le "eh" de "eh bien" s’écrit avec un H !

Restons dans les petits mots que l’on confond entre eux, et ne mélangeons plus un cor au pied, qui s’écrit comme un cor de chasse, COR tout court (avec, c’est assez rigolo, la même origine latine, cornus, "la corne"), à ne pas confondre avec le corps humain. Celui-là vient de corpus, qui lui a légué son P et son S. La seule façon d’imaginer que vous ayez un "corps" au pied, s’amusent les auteurs de ce hors-série orthographe du magazine Lire, c’est que vous vous trouviez devant un cadavre !

La différence entre côlon et colon

Quelques pages plus loin, vous apprendrez à ne plus confondre le colon, l’habitant d’une colonie (ou le petit nom du colonel) et le côlon qui est une partie de l’intestin, qui prend un accent circonflexe sur le premier O. Le côlon irritable avec un accent circonflexe, c’est une maladie, sans accent, c’est un bonhomme antipathique !

À lire aussi

Il y a aussi ces mots issus d’une même origine, qui ont évolué vers des sens différents. Nous avons déjà parlé de la différence entre la tendresse (le sentiment) et la tendreté (là on est dans Top Chef ; la tendreté de la viande). En fait, il s’agit souvent de différence entre registres concret et abstrait. 

Quelles sont les autres astuces à savoir ?

Ne confondez pas, par exemple, blanchiment, blanchissage et blanchissement. Ce dernier est le plus rare des trois. C’est le fait de blanchir, par exemple pour les cheveux. Le blanchiment, c’est l’action de blanchir, en peignant en blanc ou en décolorant, on parle aussi de blanchiment d’argent sale. Et puis il y a le blanchissage, qui se fait chez le blanchisseur, le blanchissage du linge.

Il y a plein d’autres petits pièges comme ça : ne confondons pas la froideur d’une personne désagréable et la froidure de l’hiver, l’adhésion à une idée (abstrait) et l’adhérence à la route (concret), et, puisque nous voici en voiture, ne mêlez pas cahot et chaos. Le cahot rend la route cahoteuse, tandis que le chaos rend la situation chaotique. À ne pas confondre non plus avec ce terme de boxe "K.-O.", comme dans "Il l’a mis K.-O ". OK ?

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/