2 min de lecture Confinement

Coronavirus : Paris lance un recensement des "personnes fragiles et isolées"

Pour lutter contre le coronavirus, la mairie de Paris lance un recensement de toutes les "personnes fragiles et isolées" où tous les gardiens des logements sociaux de la capitale vont être mobilisés.

Anne Hidalgo, la maire de Paris (Illustration).
Anne Hidalgo, la maire de Paris (Illustration). Crédit : Zakaria ABDELKAFI / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Face à la propagation de l'épidémie de coronavirus, la mobilisation pour aider les personnes les plus en danger se poursuit. Ce mercredi 18 mars, la Ville de Paris lance un recensement de toutes les "personnes fragiles et isolées", et demande aux "gardiens des logements sociaux" et du privé de les y aider, selon un communiqué.

"Notre attention doit se porter aujourd'hui en priorité sur les personnes fragiles et isolées, dont les aidants rencontrent des difficultés pour être à leurs côtés", estime la maire de la capitale, Anne Hidalgo.

Ainsi, l'élue a demandé à son adjoint (PCF) en charge du Logement, Ian Brossat, "de mettre en place un dispositif de recensement des situations dans tous les immeubles parisiens". Les gardiens des logements sociaux de la Ville de Paris vont être mobilisés, et un contact sera pris "dès aujourd'hui avec les gardiennes et les gardiens des immeubles privés", ajoute l'édile ce mercredi 18 mars.

Le communiqué précise que "toutes les informations devront être remontées au 3975, le centre d'appel de la Ville de Paris", et détaille qu'"un dispositif adapté sera mis en œuvre dans les jours qui viennent pour tous les immeubles ne comptant pas de gardien".

Les marchés alimentaires resteront ouverts

À lire aussi
Un hôpital français durant l'épidémie de coronavirus (illustration) Coronavirus France
Hôpital : en cas de tension, "il sera inéluctable de reconfiner", estime le Pr. Annane

La mairie de Paris a par ailleurs affiché son opposition à la fermeture des marchés alimentaires, alors que le ministre de la Santé, Olivier Véran, a déclaré plus tôt dans la matinée que les marchés "où l'on voit des foules et qui ont beaucoup d'étals" seront "amenés à fermer". 

Les marchés alimentaires "resteront ouverts" pour "continuer à permettre les courses en produits frais des Parisiennes et des Parisiens", répond la Ville, qui veille par ailleurs au "respect de strictes consignes d'espacement des étals et de respect des gestes barrière, dont la préservation d’une distance minimale entre les personnes". "Ces consignes seront systématiquement rappelées à l’entrée des marchés."

Interrogé par l'AFP au lendemain de la diffusion d'images montrant un afflux de consommateurs dans un marché populaire du nord de la capitale, un cadre de la mairie de Paris a affirmé qu'"hier c'était le 'bordel', parce que les gens faisaient leurs courses avant le confinement à midi", mais "ce matin, ça se passait beaucoup mieux".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants