4 min de lecture Coronavirus

Coronavirus et confinement : qui est concerné par les diverses primes annoncées ?

Hôpitaux, fonctionnaires, mais aussi ménages les plus pauvres : le gouvernement va distribuer d'ici fin mai primes et aides pour aider les plus modestes et remercier ses agents en première ligne face au coronavirus

Une prime exceptionnelle sera versée aux fonctionnaires (Image d'illustration).
Une prime exceptionnelle sera versée aux fonctionnaires (Image d'illustration). Crédit : Moerschy / Pixabay
Photo Esther
Esther Serrajordia Journaliste

Depuis le début du confinement, officiellement débuté le 17 mars dernier, le gouvernement a annoncé plusieurs aides et diverses primes afin de limiter l'impact de la crise économique qu'engendre le coronavirus mais aussi pour remercier ceux qui, à l'inverse, ont un surcroît d'activité important, comme le personnel soignant ou les fonctionnaires (enseignants, forces de l'ordre...) qui assurent la continuité du service public. 

Entreprises, indépendants, familles les plus modestes, fonctionnaires, personnel soignant... Au total, plusieurs millions de personnes peuvent toucher une aide qui s'échelonne de 100 à 5.000 euros. 

Pour savoir si vous êtes éligible à une de ces aides, et, si c'est le cas, pour comprendre comment et par quel moyens les obtenir, RTL.fr vous explique les diverses primes existantes en fonction de plusieurs catégories. 

Les ménages plus modestes

Le président de la République Emmanuel Macron a promis, lors de son allocution lundi 13 avril, une "aide exceptionnelle" aux "familles les plus modestes." Ses contours ont été précisés à l'issue du Conseil des ministres mercredi.

À lire aussi
Un avion à l'aéroport de Rome (illustration) Coronavirus Italie
Coronavirus en Italie : des vols "Covid-free" lancés entre Europe et États-Unis

Le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé que les foyers qui touchent le revenu de solidarité active (RSA) ou l'allocation de solidarité spécifique (ASS) bénéficieraient de 150 euros, auxquels s'ajouteront 100 euros supplémentaires par enfant. 

De plus, les familles qui ne sont pas éligibles à ces aides mais qui touchent l'aide au logement (APL) bénéficieront d'une aide de 100 euros. Ce complément sera versé automatiquement, à tous, le 15 mai. 4 millions de foyers seront concernés, selon le Premier ministre. 

Certains fonctionnaires

Le gouvernement va verser une prime exceptionnelle d'un montant maximal de 1.000 euros à des milliers de fonctionnaires. Les agents concernés sont ceux qui ont eu un surcroît d'activité important avec le confinement et qui ont assuré la continuité du service public. 

Au total, un fonctionnaire de la fonction publique d'État sur cinq devrait recevoir cette prime, soit 400.000 personnes. La priorité a ainsi été faite aux enseignants qui font la classe aux enfants des soignants, ainsi qu'aux agents de l'administration pénitentiaire. Les douaniers qui réalisent des opérations de contrôle sont également concernés, et ceux qui effectuent du télétravail pourraient l'être également. 

Le personnel soignant

Le gouvernement va verser en mai une prime exceptionnelle de 1.500 euros aux personnels soignants des services de santé dans les départements les plus touchés par l'épidémie et à ceux des services ayant accueilli des patients Covid-19 dans les départements les moins touchés. Les autres personnels de santé recevront une prime de 500 euros. 

Ces primes seront "nettes de tout", donc exemptées de charges et d'impôts. De plus, tous recevront une majoration de 50% de leurs heures supplémentaires, ce qui représente en moyenne plus de 600 euros par agent, également sans impôts ni charges. Chaque agent recevra donc en moyenne 1.000 à 2.000 euros environ, a précisé le ministre de la Santé. 

Les entreprises

Bruno Le Maire a annoncé mardi 14 avril que la partie du fonds de solidarité réservée aux entreprises menacées de faillite allait être renforcée

Depuis le début du confinement, les entreprises ayant une chute de plus de 50% de leur chiffre d'affaires peuvent percevoir une aide de 1.500 euros. Dorénavant, pour les entreprises menacées de faillite, il y aura un "deuxième étage qui va être porté de 2.000 à 5.000 euros".  


Enfin, les entreprises en procédure de redressement judiciaire, qui jusqu'à présent n'étaient pas éligibles au fonds de solidarité le seront, tout comme les groupements d'agriculteurs, a encore annoncé le ministre. 

Pour rappel, pour bénéficier du premier volet de 1.500 euros de cette aide, les entreprises peuvent depuis début avril remplir un formulaire via l'espace "entreprises" du site impots.gouv.fr. Pour l'aide pour les entreprises menacées de faillite, désormais portée à 5.000 euros, les entreprises devront se rendre sur une plateforme ouverte par la région dans laquelle ils exercent leur activité. Les services de la région examineront ensuite la demande. 

Les indépendants

Enfin, pour les non-salariés, le gouvernement prévoit une indemnisation forfaitaire de 1.500 euros. Depuis le 1er avril 2020, les indépendants peuvent déposer leur demande en ligne pour le mois de mars : il faut se rendre sur le site des impôts dans votre espace particulier (et non dans votre espace professionnel). 

De plus, les travailleurs indépendants ne seront pas prélevés en mars et avril des cotisations normalement dues. Les sommes non payées seront réparties sur les cotisations à venir entre mai et décembre. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Confinement Aide
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants