2 min de lecture Netflix

Oscars 2020 : Netflix va-t-il finir par tuer Hollywood ?

ÉDITO - Avec 24 nominations lors de la 92e cérémonie des Oscars, la plateforme Netflix s'offre une place de plus en plus grande dans l'économie du 7 Art.

Francois Lenglet Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
Oscars 2020 : Netflix grandit dans l'industrie du cinéma mondial Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Quentin Marchal

Si la 92e cérémonie des Oscars a couronné le film sud-coréen Parasite, elle a également, en coulisse, été marquée par la guerre entre Hollywood et Netflix. Le palmarès ne le montre pas mais si on regarde les nominations, Netflix concourait dans 24 catégories, soit trois fois plus qu'en 2018, et Disney dans 23. 

Même si au bout, l'immense Martin Scorcese qui concourrait sous les couleurs de Netflix avec "The Irishman" repart bredouille, ce sont en réalité les spasmes de l'industrie du cinéma qui refusent de voir la part grandissante que prend Netflix dans l'économie du 7e Art

Pour preuve, la statuette qu'obtient Netflix lors de cette édition concerne un documentaire co-produit par les Obama sur une usine de l'Ohio rachetée par des Chinois. Cette production s'appelle "American Factory", mais c'est un documentaire et donc une façon de cantonner Netflix aux frontières du vrai cinéma.

Netflix, un producteur incontournable pour Hollywood

À l'image des nouveaux riches, Netflix essaie de s'acheter une image à Hollywood en rachetant des salles de cinémas à Los Angeles et New York pour diffuser ses productions et concourir ainsi aux Oscars sinon la plateforme n'en aurait pas le droit. Netflix s'achète donc une respectabilité avec Scorcese et une image dans le cinéma d'auteur alors qu'Hollywood mise sur les licences et les suites de suites à l'instar des blockbusters comme StarWars ou les Avengers, pour faire de l'argent.

À lire aussi
Des émeutes ont éclatés à Minneapolis aux Etats-Unis après la mort de George Floyd, un noir Américain décédé lors d'une arrestation racisme
Le patron de Netflix offre 120 millions de dollars aux universités noires

Cette tendance montre également que les grands équilibres économiques ont changé. Netflix va investir 17 milliards cette année dans la production de contenus exclusifs pour ses abonnés et devient de plus en plus un producteur incontournable pour Hollywood tandis que Disney devient un diffuseur en annonçant un peu plus de 28 millions d'abonnés sur sa plateforme de vidéo.

"The Irishmen" de Scorcese a été vu par 40 millions de personnes en quelques semaines seulement. Pour mieux comprendre ce chiffre vertigineux, il correspond à un cinquième des entrées de toutes les salles de cinéma en France en 2019. Le plus gros succès mondial dans les salles, l'an dernier,Avengers a quant à lui réuni 85 millions de spectateurs.

Neflix va-t-il tuer Hollywood ?

En clair, Netflix est en train de tuer Hollywood et les grands studios en donnant une nouvelle jeunesse à l'industrie du cinéma mondial. Entre 2015 et 2018, la fréquentation des 25/49 ans a baissé de 20% dans les salles obscures et après la télévision et le DVD, le streaming vient à son tour vider un peu plus les cinémas.

Ce n'est pas pour autant qu'on ne produit pas de films, simplement le support évolue. Face à de telles sommes investies par Netflix ou Amazon, la production française peine à suivre le rythme. Lorsque Netflix investit 17 milliards d'euros, le Centre National du Cinéma en investit un milliard. Même si l'État compense alors qu'il n'en a pas les moyens, il finance 22,3% des productions en France contre 15,6%, il y a 5 ans. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Netflix Streaming Hollywood
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants