2 min de lecture Ça peut vous arriver

Coronavirus et confinement : que faire quand on est censé quitter son logement ?

Delphine a contacté l’émission de Julien Courbet parce qu’elle est inquiète. Son propriétaire veut récupérer sa maison le 31 mai prochain. Or, elle ne peut faire aucune visite d’un autre logement.

Julien Courbet Ça peut vous arriver Julien Courbet iTunes RSS
>
Coronavirus et confinement : que faire quand on est censé quitter son logement ? Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
ca peut vous arriver - julien courbet
Julien Courbet

Alors que tout le secteur immobilier est à l’arrêt, comment faire quand on est justement censé changer de logement ? Pendant le confinement, c’est bien simple, c’est impossible. Mais juste après ? Delphine, une auditrice de RTL qui loue une maison en Seine-et-Marne, a contacté l’émission "Ça peut vous arriver" de 09h30 à 11h30 sur RTL. Elle a expliqué son cas.

"Au mois de novembre, on a reçu un courrier par huissier nous signifiant que le propriétaire souhaitait récupérer la maison pour loger son fils", explique-t-elle à Julien Courbet. Le propriétaire en question a bien respecté le préavis de 6 mois minimum pour laisser le temps au locataire de retrouver un logement, et ce congé est bien signifié à la fin du bail. Problème : malgré le confinement, il ne veut rien entendre, explique Delphine. Or, "c’est impossible pour nous de trouver un autre logement d’ici là, aucune agence ne fait visiter de bien pendant le confinement !", insiste-t-elle.
 
Maître Fellonneau, avocate experte de l'émission, rassure Delphine. "Aujourd’hui, tout est gelé, on ne peut pas faire de visites pour trouver un nouveau logement, ni faire un état des lieux de sortie ou d’entrée, on trouve difficilement un déménageur, donc il y a une sorte de consensus qui prête à la négociation. Donc aujourd’hui, vous n’allez pas sortir de votre logement pour vous retrouver sur le trottoir, vous allez rester chez vous et vous allez faire comprendre à votre propriétaire que ce n’est pas de la mauvaise foi, que d’ailleurs vous allez payer votre loyer jusqu'au 31 mai et qu’ensuite vous allez payer l’équivalent de votre loyer en tant qu’occupant, de bonne foi à cause de ce coronavirus, jusqu'à ce que vous trouviez un nouveau logement", explique l'avocate.

Joint par l’équipe de l’émission, le propriétaire de l’agence Century 21, gestionnaire du bien occupé par Delphine, a confirmé : "Ça va bien se passer, j’ai informé le propriétaire du logement que compte tenu du confinement, on prendra évidemment le temps d’essayer de trouver un nouveau logement à cette famille. On ne la mettra à la porte le 31 mai"., a-t-il insisté.

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Ça peut vous arriver Julien Courbet Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants