2 min de lecture Espace

Conquête spatiale : l'Europe affiche un retard conséquent

Face à ses rivaux américains et chinois, l'Europe est à la traîne en matière de conquête spatiale à cause de moyens plus restreints mais aussi d'un manque d'unité.

Micro générique Switch 245x300 L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Conquête spatiale : l'Europe affiche un retard conséquent Crédit Image : Capture d'écran | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou édité par Quentin Marchal

Une étude de l’institut Montaigne à paraître ce mercredi 19 février dresse un bilan inquiétant de la place de l’Europe dans la conquête spatiale. En effet, le Vieux continent est à la traîne dans la ruée vers l’espace par rapport aux Chinois et aux Américains. Alors on ne peut pas dire non plus, qu’il est inexistant puisque l’Europe possède quand même deux programmes majeurs, Copernicus, qui observe les changements climatiques; et Galileo, le GPS européen.

L’Europe, n’est pas pas dénuée d’ambitions non plus et l’Union Européenne a récemment annoncé des crédits en plus, pour une nouvelle génération de fusées. Cependant, si on prend de la hauteur et qu’on regarde à l’échelle mondiale, l’Europe est loin de faire le poids face aux moyens considérables de ses concurrents.

Il manque beaucoup d’argent à l'Europe, de l’argent privé où des entreprises investissent massivement. Aux États Unis par exemple, les géants du numérique comme Google, Facebook, Amazon ont une force de frappe monumentale et investissent des dizaines de milliards de dollars chaque année, pour développer notamment, des constellations de satellites, qui permettraient d’avoir accès tout le temps, partout à de l’internet haut débit.

Une question d'argent, mais pas que...

Autre facteur important qui manque actuellement aux Européens dans la conquête spatiale, c'est l'argent public. Le budget de l’Europe atteint difficilement les 10 milliards d’euros par an lorsqu'à l'inverse, celui des Américains lui est cinq fois supérieur. Pour ce qui est de la Chine, qui est en train de nous dépasser, les budgets augmentent quasiment de jour en jour, et les Chinois construisent massivement des satellites.
 
La course à l’espace n'est pas qu’une question d’argent. Il manque également une vraie vision, une unité européenne. Et non pas une gouvernance brouillonne comme c'est le cas actuellement où les programmes des États, de l’Union Européenne et de l’Agence spatiale européenne divisent les énergies et les fonds.

À lire aussi
La "super lune" au-dessus de Santigo au Chili mardi 7 avril 2020 insolite
Comment un homme a créé un parfum "à l'odeur" de la Lune

Dans son étude, l’Institut Montaigne fait des propositions pour remédier en partie à ce retard et évoque une sorte de "code de la route de l’espace" à l'échelle de l'Europe afin d'éviter les collisions de satellites et ainsi peser sur les règles futures. Ensuite, elle évoque de s’appuyer beaucoup plus sur les entreprises privéesles start’up plus souples et efficaces. Et enfin, pour exister dans l’Univers, il va falloir faire rêver, aller sur la lune, y installer des bases permanentes, voire tenter l’aventure martienne.

Tous ces projets sont développés, encore et toujours par les États-Unis, la Chine, mais aussi l’Inde ou encore Israël. Quand l’Europe n’évoque encore qu’un vaporeux projet de "mission robotique vers la Lune".

Le Plus

Le géant bancaire HSBC va supprimer 35.000 postes. Le but est d’économiser 4 milliards et demi de dollars par an. C’est une preuve de plus, des changements profonds qui agitent le secteur bancaire, obligé de faire sa mue pour survivre.

La note

5/20 aux champions de l’opacité financière, Royaume-Uni et États-Unis en tête. Blanchir de l’argent sale et fuir le fisc est plus facile dans les pays anglo-saxons, dont les offres de service opaques grimpent en flèche. C’est le résultat d’un rapport d’ONG publié ce mardi 18 février et qui a analysé 130 pays.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Europe Union européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants