2 min de lecture Connecté

CES 2020 : les start-up françaises se portent bien

Lors du Consumer Electronic Show, qui a débuté ce mardi 7 janvier à Las Vegas, la banque publique d'investissement a indiqué que 20.000 à 25.000 postes seront créés dans ce secteur en France, en 2020.

L'Eco and You - Martial You L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
CES 2020 : les star-up françaises se portent bien Crédit Image : MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Quentin Marchal

La grand messe de la technologie, le CES, ouvre ses portes ce mercredi 8 janvier à Las Vegas. Une bonne nouvelle pour la France puisque les start-up devraient recruter 20 à 25.000 personnes dans l'Hexagone, cette année. Un chiffre loin d'être anodin quand on sait qu'on a créé 260.000 emplois nets en France en 2019. 

Ce chiffre est donné par la banque publique d'investissement qui est l'organisme public accompagnant et finançant 4.000 start-up par an actuellement. Il faut savoir qu'il y a environ 10.000 start-up en France, ce qui commence à représenter un tissu de petites entreprises important.

Mais surtout, il y a de plus en plus de jeunes ingénieurs qui sortent des grandes écoles françaises et que tous les géants de la Silicon Valley californienne s'arrachent à prix d'or car la qualité de nos ingénieurs est mondialement reconnue. Actuellement, 25 à 30% de nos ingénieurs se lancent dans l'aventure start-up en sortant de l'école.

Le digital commence à structurer un éco-système

Cependant, il y a également de plus en plus ce qu'on appelle la "Deep Tech", c'est-à-dire des start-up qui ont un profil "industriel" avec des usines et des métiers d'ouvriers. On n'est pas dans du "Digital Pur" mais bien dans un éco-système plus classique. Ÿnsect, une startup qui fabrique des protéines animales, en est le parfait exemple. Elle a levé plus de 150 millions d'euros dernièrement et va ouvrir une usine de production "classique" avec des emplois de production à Amiens.

À lire aussi
La 5G doit arriver en France à horizon 2020 téléphonie mobile
La 5G arrive en France : quel impact pour la santé ?

Certes, le digital détruit aussi certains métiers mais il commence à structurer un éco-système avec des postes plus larges que les seuls "geek". Il y a aussi de plus en plus de grands groupes industriels qui s'adossent ou rachètent des start-up pour moderniser leur offre et devenir plus digitales.

D'autant que les start-up françaises souffrent de moins en moins du fait de ne pas être assez financées. Il y a toujours un plafond de verre au delà de 100 millions d'euros mais il y a quelques années, nos start-up avaient du mal à lever plus de 20 millions d'euros lors d'un tour de table. Mais surtout le système de financement du digital en France s'est professionnalisé et nous occupons même une place centrale au niveau européen désormais. Aujourd'hui, un tiers des start-up européennes ont un fond de capital-risque français au sein de leur capital.

Le plus

Jacques Dessange, le coiffeur des stars de la "nouvelle vague", celle du coiffé-décoiffé est mort à 94 ans. Il avait bâti un empire avec 100 millions de chiffre d'affaires en 2017 et 1.600 salons à travers le monde.

La note

8/20 à deux comparateurs sur internet : LeLynx et Booking. La justice a donné raison à l'association de consommateurs CLCV qui attaquait ces deux comparateurs car elle estime que les critères et les classements des offres que publient LeLynx et Booking ne sont pas clairs, de même que les contrats que ces comparateurs peuvent avoir avec les offres qu'ils mettent en avant.

La rédaction vous recommande

 

 

Lire la suite
Connecté Entreprises Salon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants