1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les infos de 7h30 - Coronavirus : bientôt un test PCR 2 en 1 pour détecter rapidement les variants
2 min de lecture

Les infos de 7h30 - Coronavirus : bientôt un test PCR 2 en 1 pour détecter rapidement les variants

Alors que les pays craignent l'arrivée de variants plus coriaces sur leur territoire, un laboratoire annonce l'arrivée d'ici 15 jours d'un test PCR 2 en 1, afin de détecter les variants deux fois plus vite.

Un homme fait un test PCR de détection du coronavirus à Laval
Un homme fait un test PCR de détection du coronavirus à Laval
Crédit : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Les infos de 7h30 - Coronavirus : bientôt un test PCR 2 en 1 pour détecter rapidement les variants
06:13
Le journal RTL de 7h30 du 15 avril 2021
06:12
Sophie Joussellin - édité par Sarah Belien

L'enjeu majeur du moment est espérer que la 3ème vague faiblisse et surtout éviter que le variant brésilien ne se propage. C'est pour cette raison que les liaisons aériennes sont totalement suspendues mais il faut également pouvoir détecter plus rapidement ce variant. Pour le moment, cela nécessite de faire un un test PCR et ensuite une analyse complémentaire. Mais les laboratoires Biogroup disposeront d'ici 15 jours d'un test PCR 2 en 1.

Laurent Kbaier, biologiste au sein du groupe Biogroup, vante les mérites de ce test. "L'important dans cette lutte contre les variants, notamment le brésilien, c'est d'aller très vite, pour isoler les gens très rapidement. Donc on rentre deux fois plus vite puisqu'il n'y a qu'un test PCR et surtout, ça coute deux fois moins cher à la sécurité sociale. On est vraiment sur une solution innovante", assure-t-il.

Les laboratoires Biogroup travaillent avec une entreprise montpelliéraine depuis le début de la crise. "Ils sont capable de fabriquer des amorces spécifiques des variants très très vite. Donc ça nous permettra, avec l'arrivée de ce nouveau variant, parce qu'on en aura sans doute, de pouvoir s'adapter très rapidement", précise Laurent Kbaier.

À écouter également dans ce journal

Gel des récoltes - 2 milliards d'euros. Voilà ce qu'a coûté la vague de froid aux viticulteurs. Des récoltes entières ont été abimées. Certains pourtant ont tout fait pour essayer de réchauffer leurs terres, quitte à déraper parfois. Un producteur de fruit dans le Tarn, par exemple, a fait brûler 200 tonnes de paille au gasoil. Tout le secteur a été enfumé.

À lire aussi

Réouverture des lieux fermés - Emmanuel Macron veut commencer à plancher sur la vie d'après. Le Président présidera une réunion de travail pour envisager les procédures de réouverture de certains lieux de culture ou de certaines terrasses à partir du 15 mai. Les Français ont du mal y croire selon les sondages, mais les professionnels réclament cette perspective.

États-Unis - Une page de l'Histoire américaine se tourne. Le 11 septembre prochain, 20 ans après l'effondrement des tours jumelles à New York, il n'y aura plus un seul soldat américain en Afghanistan. Joe Biden l'a confirmé mercredi 14 avril à la Maison Blanche. Pour lui, l'objectif essentiel est atteint.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/