2 min de lecture Société

Les infos de 6h30 - Coronavirus : par manque de doses, des soignants repartent sans vaccin

À Paris, certains soignants ont vu leur rendez-vous pour recevoir la deuxième injection du vaccin contre la Covid-19 être repoussé d'une semaine, à cause du manque de doses disponibles.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h30 - Coronavirus : par manque de doses, des soignants repartent sans vaccin Crédit Image : JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Sébastien Rouxel édité par Quentin Marchal

Le manque de doses du vaccin contre le coronavirus commence déjà à se faire sentir à Paris. Au centre de vaccination de l'Hôtel Dieu, plusieurs personnes ont eu une mauvaise surprise, lundi 25 janvier, jour de leur deuxième injection, 21 jours après la première. Et pour cause, elles sont reparties bredouilles puisque l'hôpital n'avait pas reçu suffisamment de doses pour leur administrer une seconde fois le vaccin.

Leur rendez-vous a donc été reporté à la semaine prochaine. Cela a suscité de l'incompréhension et de l'agacement auprès de ses patients, comme Marie-Christine, infirmière : "On a reçu un mail de l'Hôtel Dieu nous disant qu'il fallait venir sans rendez-vous se faire vacciner et on arrive, il n'y a aucun vaccin de disponible, ils n'ont pas été livrés". 

En réalité, l'Hôtel Dieu n'a pas reçu de doses en quantité suffisante cette semaine et les stocks restants sont réservés aux patients venant pour une première injection, à la demande du directeur des hôpitaux parisiens, Martin Hirsch

Pour les autres, comme Hélène, elle aussi infirmière, la deuxième piqûre est repoussée de 7 jours : "J'ai obtenu un rendez-vous pour le 3 février, à 17h40. Je suis très en colère car on est en première ligne et on devrait être les premiers vaccinés".  Ce temps d'attente pourrait encore s'allonger si le gouvernement suit les recommandations de la Haute autorité de santé, qui préconise d'espacer les injections de six semaines, contre trois actuellement.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Union européenne
Coronavirus en Europe : Macron évoque la mise en place d'un "pass sanitaire"

Politique -  Malgré la hausse des hospitalisations et la présence de variants du coronavirus détectés sur le territoire national, Emmanuel Macron temporise avant d'annoncer un nouveau reconfinement. Pour l’Élysée, rien n’est acté et le chef de l'État n’entend pas s’exprimer dans les tout prochains jours.

International - Une deuxième nuit d’émeutes s'est déroulée aux Pays-Bas, après l’imposition d’un couvre-feu. Des affrontements ont opposé la police et des groupes de protestataires dans plusieurs villes. Plus de 70 personnes ont été arrêtées.
Société - Six organisations syndicales appellent le personnel de l'Éducation nationale à faire grève ce mardi 26 janvier pour réclamer une amélioration des conditions de travail, qui se sont encore dégradées avec la pandémie de la Covid-19.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Paris Virus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants