1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les infos de 6h - Coronavirus : la vaccination des 12-17 ans s'accélère à l'approche de la rentrée
3 min de lecture

Les infos de 6h - Coronavirus : la vaccination des 12-17 ans s'accélère à l'approche de la rentrée

Depuis la mi-août et le retour des vacances, les adolescents âgés de 12 à 17 ans sont de plus en plus nombreux à aller se faire vacciner.

Un jeune fille reçoit une dose du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 le 29 juin 2021, dans un centre de vaccination situé place de la République à Paris. (Illustration)
Un jeune fille reçoit une dose du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19 le 29 juin 2021, dans un centre de vaccination situé place de la République à Paris. (Illustration)
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Le journal RTL de 6h du 25 août 2021
09:21
Le journal RTL de 6h du 25 août 2021
09:21
Valentin Boissais - édité par Marie Gingault

À quelques jours de la rentrée scolaire et universitaire, les jeunes sont nombreux dans les centres de vaccination. En effet, la part des 12-17 ans totalement vaccinés a doublé au mois d'août. Le mouvement était très visible mardi 24 août au centre d'Argenteuil, dans le Val-d'Oise.

13, 12, 16 ans : selon les encadrants du centre de vaccinationces tranches d'âge affluent depuis mi-août et le retour des vacances. Toutefois, la raison n'est pas toujours sanitaire, comme en témoigne ce jeune : "On ne peut pas faire des choses si on ne fait pas le vaccin, c'est tout". 

Mais pour d'autres adolescents, le vaccin est l'occasion de pouvoir retourner étudier. Linda, venue accompagner son fils collégien, veut lui permettre d'accéder aux sorties : "Je pense que ça devient obligatoire si on veut revivre normalement". Aujourd'hui, plus d'un adolescent sur deux est vacciné grâce à l'accélération du mois d'août. 

Dans ce centre d'Argenteuil, la plupart en sont à la première dose, comme Saïd : "J'aimerais bien en profiter un petit quoi", témoigne l'adolescent, qui s'inquiète des nouvelles règles de la rentrée, et notamment du risque de distanciel pour les non vaccinés : "Le distanciel c'était très très compliqué pour suivre les cours, du coup le présentiel c'est très important", assure-t-il.

À lire aussi

Pour les personnes qui auraient encore des questions, le centre d'Argenteuil possède un petit stand d'information où des médecins généralistes répondent à leurs interrogations, comme Marie Penicaud : "Est-ce qu'il y a des effets ? Est-ce que c'est vrai qu'après on peut avoir mal, faire des malaises ? Ils ont un peu peur. Ils sont rassurés quand on leur parle". La vaccination des 12-17 ans devrait encore accélérer car des centres de vaccination seront bientôt installés près des collèges et des lycées.

À écouter également dans ce journal :

Aude - En raison d'une sécheresse exceptionnelle qui a frappé le secteur, l'eau est coupée 11 heures par jour dans le village de Durban-Corbières, dans l'Aude. Cette décision radicale concerne 150 habitants qui doivent ainsi vivre sans eau courante.


Afghanistan - Joe Biden maintient la date du 31 août pour le retrait des troupes américaines. Le président américain craint notamment le risque d'attaque sur l'aéroport de Kaboul que pourraient mener les terroristes de Daesh. 

Martinique - Le confinement et le couvre-feu sont prolongés pour trois semaines en Martinique. La tension à l'hôpital reste toujours très forte, mais le taux d'incidence a reculé la semaine dernière de 1.200 à 875 cas pour 100.000 habitants, ce qui reste très élevé. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/