1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Les infos de 18h - Coronavirus : les TGV sanitaires prévus cette semaine annulés
2 min de lecture

Les infos de 18h - Coronavirus : les TGV sanitaires prévus cette semaine annulés

Info RTL INFO RTL - Les deux TGV sanitaires, qui devaient partir d’Île-de-France jeudi et dimanche, sont annulés faute de patients.

Un TGV médicalisé est mobilisé afin d'évacuer des patients atteints par le coronavirus
Un TGV médicalisé est mobilisé afin d'évacuer des patients atteints par le coronavirus
Crédit : dailymotion
Le journal RTL de 18h du 16 mars 2021
11:29
Les infos de 18h : les TGV sanitaires prévus cette semaine sont annulés
11:29
Sophie Aurenche

Alors qu’Emmanuel Macron consulte à tout-va en vue d’un éventuel reconfinement, l'opération transferts de patients patine. Les deux TGV sanitaires prévus cette semaine sont reportés faute de patients, selon les informations de RTL.

Au départ, deux TGV devaient quitter l’Île-de-France ce jeudi et dimanche, transportant au total 80 malades. Les trains étaient prêts depuis lundi soir, ils ont été transformés, les groupes électrogènes sont dans les rames. Il ne restait plus qu’à apporter les bouteilles d’oxygène. 

Sauf que ces TGV vont rester à quai : impossible de les remplir. Seuls 10% à 12% des malades en réanimation peuvent être transférés. Leur état doit être stable, ils ne doivent pas peser plus de 100 ou 110 kilos, ne pas avoir été mis sur le ventre dans les dernières heures avant le voyage. Et surtout, les familles doivent donner leur accord. Et bien souvent, ça coince.

Sans compter que les hôpitaux dans les régions sont eux aussi saturés. Seuls des transferts ponctuels sont donc organisés, par exemple quatre hier, vers les Pays de la Loire et l’Occitane. Des voyages effectués par hélicoptère ou avion.

À lire aussi

Ces évacuations étaient présentées, la semaine dernière, par le ministre de la Santé, comme la dernière chance pour éviter le confinement, faire baisser la tension dans les services de réanimation d’Île-de-France, qui n’en finissent pas de se remplir : +20% en une semaine.

Olivier Véran prévoyait des dizaines, voire des centaines de transferts. Impossible, ce ne sera pas le cas. Restent les déprogrammations, qui font perdre des chances aux malades qui ne sont pas opérés. Ce n’est pas tenable à long terme. Le confinement se rapproche donc à grands pas.

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - La Haute autorité de santé a donné son feu vert aux autotests, ce mardi. Ils sont vendus en pharmacies et le résultat apparaît en 20 à 30 minutes.

Économie - L’exécutif a présenté un plan en trois phases aux professionnels afin d’anticiper une réouverture des hôtels, bars et restaurants. 

Culture - Corinne Masiero a répondu à Roselyne Bachelot, mardi sur RTL. Plus tôt dans la journée, la ministre de la Culture avait dénoncé le "côté meeting politique" de l’action de la comédienne, qui s’était déshabillée vendredi dernier sur la scène des César. "Quand allez-vous arrêter de nous faire crever ?", a donc interrogé Corinne Masiero à l’adresse de la ministre, mardi.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/